1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Coronavirus : "Le doute sur la vaccination tue", estime Olivier Véran
1 min de lecture

Coronavirus : "Le doute sur la vaccination tue", estime Olivier Véran

Olivier Véran a déploré ce jeudi la défiance vaccinale, estimant que "la vaccination massive" a "permis d'éviter le pire".

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, le 24 mars 2021
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, le 24 mars 2021
Crédit : Ludovic MARIN / AFP
William Vuillez & AFP

Le retard pris dans la vaccination aux Antilles "aura tué et tue" encore, a déploré jeudi le ministre de la Santé Olivier Véran, en critiquant la persistance de la défiance vaccinale : "la peur du virus oui, la peur du vaccin, non". Le ministre a comparé la situation des Antilles et de la Polynésie française avec celle de métropole, où "la vaccination massive" a, selon lui, "permis d'éviter le pire".

La quatrième vague qui a démarré en juillet, est "une épidémie qui tue surtout des non vaccinés, les hôpitaux sont remplis de non vaccinés, les décès touchent des non vaccinés". Il a regretté les retards dans la vaccination dans les départements et territoires d'Outremer. "Une partie conséquente de la population doute, du vaccin, de son efficacité, pense qu'il y a d'autres moyens de lutter contre le virus", dit le ministre.

"Depuis l'arrivée de la quatrième vague, les réticences reculent", mais "le doute aura tué et tue encore parfois en métropole aussi", a-t-il poursuivi, expliquant avoir "vu de ses yeux ce que le variant Delta peut provoquer". En métropole, "si l'on n'avait pas pu compter sur le vaccin, la quatrième vague aurait pu être la pire, avec des dizaines de milliers de cas supplémentaires par jour, des cas graves en masse, les hôpitaux auraient pu être débordés en quelques semaines, cela n'est pas arrivé et nous avons de sérieuses raisons de penser que cela n'arrivera pas", a-t-il dit.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/