1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Vaccin : Véran envisage une 3e dose pour les plus de 65 ans et les plus fragiles dès septembre
1 min de lecture

Vaccin : Véran envisage une 3e dose pour les plus de 65 ans et les plus fragiles dès septembre

Le ministre de la Santé a précisé lundi 23 août que cette troisième injection "ne sera pas une obligation, mais une incitation forte".

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, le 24 mars 2021
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, le 24 mars 2021
Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Florine Boukhelifa

Emmanuel Macron l'avait déjà annoncé au début du mois. Alors que la Haute Autorité de Santé (HAS) devrait bientôt se prononcer sur la question d'une troisième injection du vaccin contre le coronavirus, Olivier Véran prend les devants. Lundi 23 août, le ministre de la Santé a indiqué avoir "demandé la mise en place d'un programme de troisième dose pour toutes les personnes qui en relèvent".

Cette troisième injection, qui "ne sera pas une obligation, mais une incitation forte", concernera ainsi "tous les Français âgés de 65 ans et aux plus jeunes atteints de maladies chroniques, très fragiles", a détaillé Olivier Véran sur le plateau de BFMTV. Le programme pourrait "démarrer début septembre", une fois que le dossier aura été "arbitré par la HAS et Emmanuel Macron".


"Le principe d'une troisième dose est de se dire qu'une fois que vous avez eu deux doses, vous êtes protégés, mais la protection conférée par le vaccin peut diminuer au fil du temps, au fil des mois", a expliqué le ministre de la Santé. "Il y aurait de toute façon un délai d'au moins six mois entre la deuxième et la troisième injection", a poursuivi Olivier Véran qui a invité les Français "à ne pas se précipiter" pour le moment.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/