2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : "Le confinement était une erreur", selon Philippe de Villiers

INVITÉ RTL - Le fondateur du Puy-du-Fou a mis en cause le pouvoir pris par le Conseil scientifique lors de la gestion de la crise du coronavirus. Il plaide aussi pour un déconfinement plus rapide.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Philippe de Villiers, invité de RTL du 09 juin 2020 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Marie-Pierre Haddad

Philippe de Villiers se définit comme un "gaulois réfractaire" mais cela ne l'empêche pas d'avoir une relation faite "de tendresse et d'amitié" avec Emmanuel Macron. Invité à l'antenne de RTL ce mardi 9 juin, le fondateur du Puy-du-Fou livre un bilan très critique de la gestion du coronavirus faite par le gouvernement. 

"On a eu un confinement qui était une erreur et on a un déconfinement trop lent qui est en train d’infliger à l'économie française une thrombose veineuse", a-t-il expliqué. Le vicomte a estimé que la stratégie d'un "confinement ciblé", "géographique" et "médical" aurait dû être privilégiée. "Si on l'avait fait, on aurait épargné ce qu’on va vivre maintenant : la deuxième vague. Elle n'est pas sanitaire, elle est économique. Il y a eu des morts dans les hôpitaux et les Ehpad. Maintenant, il y a des morts dans les tribunaux de commerce", a-t-il ajouté.

Dans son nouveau livre, Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde, à paraître le 10 juin, Philippe de Villiers ne se pose pas en porte-parole des gaulois réfractaires. "Je suis un gaulois réfractaire. Ces gaulois, ce sont tous ceux qui sont morts deux fois. La première fois avec les délocalisations (...) et ils vont mourir maintenant parce que l'économie réelle ne va pas s'en sortir. Celle qui va s'en sortir, c'est l'économie virtuelle, financiarisée, mondialisée, connectée", a-t-il expliqué.

Déconfiner complètement, tout de suite

Philippe de Villiers à Emmanuel Macron
Partager la citation

Philippe de Villiers a adressé un conseil à Emmanuel Macron : "Déconfiner complètement, tout de suite". "Quand le masque s'avérait nécessaire, on nous a interdit d'en porter. Et voilà que maintenant, on nous oblige à en porter quand ça n'est plus nécessaire", a-t-il poursuivi. 

À lire aussi
Des diamants faits divers
Coronavirus : le masque le plus cher au monde vaut 1,5 million de dollars

Le fondateur du Puy-du-Fou s'en prend aussi au président de Conseil scientifique Jean-François Delfraissy qui demande une accélération du déconfinement. "On ne doit pas donner le pouvoir, quand on l'a, à d'autres. Si vous le donnez à des technocrates, ils le prennent. Si vous le donnez à des médecins et des scientifiques, ils le prennent. Delfraissy a pris le pouvoir et on a vu que les scientifiques se trompaient largement autant que les hommes politiques. C'est le Conseil scientifique qui a poussé le gouvernement à décider le confinement", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Philippe de Villiers Confinement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants