1 min de lecture Confinement

Coronavirus : "L’ennemi ce n’est pas le gouvernement mais le virus", dit Castex

Le Premier ministre a estimé qu'il était de son "devoir" de protéger la population face à la crise sanitaire, malgré certaines contestations.

Le Premier ministre Jean Castex, lors du point presse sur la situation sanitaire, le 12 novembre 2020.
Le Premier ministre Jean Castex, lors du point presse sur la situation sanitaire, le 12 novembre 2020. Crédit : Ludovic MARIN / POOL / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont et Sylvain Zimmermann

Dans l'immédiat, un relâchement des mesures restrictives, qui imposent entre autres la fermeture des commerces non-essentiels, n'est pas prévue. Une fermeture contrainte, qui suscite de nombreuses contestations depuis le 30 octobre et le début du deuxième confinement. 

Mais le Premier ministre, Jean Castex, l'assure : la gravité de la situation ne provient pas de l'action du gouvernement, mais bien de la propagation du nouveau coronavirus. "L'ennemi ce n’est pas le gouvernement mais le virus", a assuré le chef de gouvernement, qui se dit "sûr que nous surmonterons cette épreuve douloureuse et inédite". 

L'objectif est bien de permettre un assouplissement des règles de confinement d'ici la période de Noël, même si Jean Castex affirme qu'organiser de grandes fêtes ne serait pas "raisonnable". De premières inflexions dès le 1er décembre sont à l'étude, mais se limiteraient "strictement" aux commerces. 


Le Premier ministre avertit cependant : le gouvernement sera "amené à prendre des mesures supplémentaires afin d'arrêter la vague" épidémique si, "la semaine prochaine", la tendance à l'amélioration des indicateurs sanitaires "ne se confirmait pas et que le nombre de patients Covid en réanimation devait continuer à augmenter".

À lire aussi
Moselle
Les infos de 6h - Coronavirus en Moselle : comment se déroulent les tests à la frontière ?

"Je mesure les souffrances et parfois le désespoir de beaucoup d'entre vous. Mais il est de ma responsabilité de vous (...) protéger contre le virus et ses ravages", a ajouté Jean Castex. La pandémie de coronavirus a fait 42.500 morts en France depuis le début de la pandémie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Jean Castex Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants