1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Coronavirus et ski : Jean Castex annonce des "contrôles aux frontières"
1 min de lecture

Coronavirus et ski : Jean Castex annonce des "contrôles aux frontières"

Pour dissuader les Français d'aller skier à l'étranger, Jean Castex a annoncé la mise en place de contrôles, de tests et de quarantaine de sept jours pour la période de fin d'année.

Le Premier ministre Jean Castex lors d'une conférence de presse à l'école Louis de Frontenac à Chateauroux (Indre), le 1er septembre 2020.
Le Premier ministre Jean Castex lors d'une conférence de presse à l'école Louis de Frontenac à Chateauroux (Indre), le 1er septembre 2020.
Crédit : Guillaume SOUVANT / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad

"Des mesures restrictives et dissuasives" pour les Français qui iront skier à l'étranger lors des fêtes de fin d'année. Emmanuel Macron a serré la vis. "S'il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français" et pour "ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France", a expliqué le président de la République. 

Quelles seront ces mesures ? Jean Castex a indiqué que "des contrôles aléatoires aux frontières" pourront être mis en place. Le premier ministre a complété sur BFMTV ce mercredi 2 décembre en déclarant que des tests pourront aussi être pratiqués. "Vous serez placés en quarantaine de sept jours", a ajouté le chef du gouvernement

L'objectif de l'exécutif est clair, selon le locataire de Matignon : "La conclusion à en tirer est que je ne vais pas en Suisse (...) C'est mon devoir de protéger mes concitoyens et d’autres pays n’ont pas la même conception, c'est leur droit". Jean Castex a aussi insisté sur le fait qu'il "rétablirait un principe d'équité vis-à-vis des gestionnaires des stations de ski françaises. Je suis aussi là pour les défendre".

Comme la France, Berlin et Rome garderont leurs stations fermées. La Suisse ouvrira les siennes, l'Espagne et l'Autriche pourraient faire de même, et même l'Andorre, dont Emmanuel Macron est "coprince", envisage de leur emboîter le pas. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/