1 min de lecture Transports

Coronavirus : vers un chômage partiel pour 80% des salariés d'Air France

VU DANS LA PRESSE - La compagnie aérienne devrait annoncer lundi 16 mars la mise en activité partielle des salariés n'exerçant pas des "fonctions vitales".

Des avions d'Air France à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, le 7 mai 2018 (Illustration)
Des avions d'Air France à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, le 7 mai 2018 (Illustration) Crédit : AFP / PHILIPPE LOPEZ
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

L'épidémie de Coronavirus continue de perturber la vie sociale, politique mais aussi économique. Alors que le secteur du commerce va pâtir de la fermeture des enseignes non primordiales, celui des transports sera fortement touché par l'appel à ne pas se déplacer si ce n'est pas obligatoire (travail, santé, courses d'alimentation).

Ainsi, selon une information du Monde, Air France prévoirait d'annoncer lundi 16 mars la mise en chômage partiel de 80% de ses effectifs. Seraient ainsi épargnés des salariés ayant "des fonctions vitales" au sein de l'entreprise, rapporte le quotidien du soir. L'annonce interviendrait ainsi lors du comité social et économique central.

La direction assure qu'il n'y aura "pas de licenciements secs" et qu'il s'agit de "profiter des mesures de l'État pour mettre entre parenthèses l'activité, et être en mesure de rebondir le plus vite possible dès que cela va reprendre". 

Depuis la fermeture des frontières certains pays (États-Unis, Maroc, Israël), Air France a connu une chute d'activité de 30% et la baisse continue. Si bien que selon Les Echos, l'État étudierait une montée au capital d'Air France-KLM afin d'en renflouer les caisses. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Coronavirus Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants