1 min de lecture Jean Castex

Covid-19 : des "mesures beaucoup plus dures" si l'épidémie n'est pas jugulée, prévient Castex

Le Premier ministre a alerté sur la situation sanitaire liée au coronavirus jeudi 22 octobre. "Il ne nous reste plus beaucoup de temps" pour éviter des mesures plus drastiques, a-t-il prévenu.

Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran le 22 octobre à Paris
Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran le 22 octobre à Paris Crédit : Ludovic MARIN / POOL / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy
et AFP

La situation sanitaire empire jour après jour. Dans ce contexte, Jean Castex a annoncé jeudi 22 octobre que le couvre-feu serait étendu à trente-huit départements supplémentaires. "Clairement, les semaines qui viennent seront dures, nos services hospitaliers vont être mis à rude épreuve", a-t-il souligné. "Les nouveaux cas d'aujourd'hui sont les malades hospitalisés de demain et malheureusement parfois les morts d'après-demain".

Plus encore, le chef du gouvernement a tenu à avertir les Français et les Françaises en annonçant "des mesures beaucoup plus dures" si l'épidémie ne parvenait pas à être jugulée. "Il est encore temps de l'éviter mais il ne nous reste plus beaucoup de temps", a ajouté le Premier ministre sans autre précision. Interrogé au sujet de ces mesures au cours du point presse, Jean Castex a précisé que celles-ci dépendraient "des données épidémiologiques à partir de la semaine prochaine, et de l'intensité de ces évolutions". Il a également assuré que le gouvernement travaillait à "plusieurs scenarii" basés sur ces données.

Pour éviter la mise en place de restrictions drastiques, voire d'un reconfinement comme c'est le cas dans certains pays européens, Jean Castex a incité la population à respecter le couvre-feu mais également à télécharger la nouvelle application Tous Anti-Covid, anciennement StopCovid. "Je l'ai moi même téléchargée", a-t-il ironisé pendant son discours. Une allusion à ses propos tenus fin septembre : sur le plateau de France 2, le Premier ministre avait étonné en avouant ne pas avoir mis en place le logiciel développé par le gouvernement sur son propre téléphone.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean Castex Coronavirus Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants