2 min de lecture Virus

Coronavirus : comment les chiffres ont-ils évolué depuis le couvre-feu ?

Le ministre de la Santé a rapporté les chiffres de l'épidémie, qui lui font dire que le couvre-feu "a une efficacité" mais qu'elle "s'estompe".

Le ministre de la Santé Olivier Véran le 14 janvier 2021
Le ministre de la Santé Olivier Véran le 14 janvier 2021 Crédit : AFP
Coline Daclin Journaliste

Olivier Véran fait le point ce jeudi 28 janvier sur la situation sanitaire. Objectif : faire "de la pédagogie" et donner "en transparence" les données sur l'épidémie, afin que tout le monde puisse comprendre les mesures de l'exécutif. 

Le premier enseignement de cette conférence de presse, c'est que "le virus circule à un niveau élevé, [...] plus vite chaque semaine", a indiqué Olivier Véran. On compte ainsi "plus de 20.000 cas diagnostiqués chaque jour", contre environ 30.000 avant le deuxième confinement, et environ 13.000 au moment de la mise en place du couvre-feu à 20 heures.

Le nombre de contaminations "augmente d'environ 10% par semaine en moyenne depuis 3 semaines", souligne le ministre de la Santé.

L'efficacité du couvre-feu "s'estompe"

Une différence toutefois : "nous ne sommes pas à proprement parler dans une vague épidémique", soutient Olivier Véran. Selon lui, au moment où le second confinement a été déclaré, on observait "une croissance exponentielle du nombre de cas graves", ce qui ne serait pas le cas aujourd'hui. 

À lire aussi
coronavirus
Coronavirus : vers un médicament par voie orale ?

À l'hôpital justement, on compte à ce jour 3.100 patients atteints de la Covid en réanimation, et 27.000 en hospitalisation. Avant le second confinement, on comptait 3 400 en réanimation, et 22 000 hospitalisés en tout. Chaque jour, 250 patients en moyenne sont admis en réanimation, contre 170 "en décembre et jusqu'à début janvier", a déclaré Olivier Véran.

Enfin, le taux d'incidence a effectivement baissé dans les premiers départements à avoir mis en place un couvre-feu à 18 heures, le 2 janvier. Mais depuis, on assiste selon le ministre à "une stabilisation", et même à une remontée des courbes, selon France Info. Autant de données qui font dire à Olivier Véran que "le couvre-feu à 18 heures a une efficacité" mais "à l'évidence, cette efficacité s'estompe".

Si la vaccination devrait permettre progressivement d'enrayer la dynamique épidémique, l'apparition en France de variants plus contagieux du virus inquiètent les autorités sanitaires.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Virus Épidémie Olivier Véran
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants