1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Couvre-feu : plusieurs fêtes illégales interrompues ce week-end en France
1 min de lecture

Couvre-feu : plusieurs fêtes illégales interrompues ce week-end en France

Les forces de l'ordre sont intervenues à Saint-Martin-d’Hères, Strasbourg et Limoges, où l’organisateur d’une soirée illégale réunissant une trentaine de fêtards a été placé en garde à vue.

Des personnes rassemblées lors d'une fête (illustration).
Des personnes rassemblées lors d'une fête (illustration).
Crédit : Unsplash/@axville
Gregory Fortune & Guillaume Chieze

Intégralement placée sous couvre-feu à 18h depuis samedi 16 janvier et pour une période minimale de deux semaines, la France continue de tenter de faire face à l'épidémie de coronavirus, dix mois après la mise en place du premier confinement. La police, elle, est à l'œuvre pour interrompre les fêtes sauvages.

Les forces de l'ordre ont ainsi été contraintes d'intervenir ce week-end à Saint-Martin-d’Hères (Isère), dans la périphérie de Grenoble, où quelque 200 personnes s’étaient réunies dans un hangar. Trente-huit procès verbaux ont été dressés. L’organisateur de la soirée a pu être identifié.

À Strasbourg (Bas-Rhin), ce sont près de soixante-dix personnes qui on été prises en flagrant délit dans des locaux industriels, entraînant quatorze verbalisations. Enfin, à Limoges (Haute-Vienne), l’organisateur d’une soirée illégale réunissant une trentaine de fêtards a été placé en garde à vue.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/