2 min de lecture Confinement

Coronavirus à Paris : le plan d'Anne Hidalgo pour sortir du confinement

Dans une lettre adressée à Édouard Philippe, dévoilée par "Le Monde", Anne Hidalgo détaille ses dix propositions afin d'envisager un déconfinement de Paris.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Coronavirus à Paris : le plan d'Anne Hidalgo pour sortir du confinement Crédit Image : JOEL SAGET / AFP | Crédit Média : Marie-Bénédicte Allaire | Durée : | Date : La page de l'émission
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Organiser l'après, alors que le pays est encore empêtré dans la crise sanitaire. C'est ce qu'a commencé à amorcer Anne Hidalgo. La maire de Paris planche sur le déconfinement des Parisiens et a fait part de ses propositions à Édouard Philippe, dans une lettre dont Le Monde a obtenu une copie.

Selon l'édile, "réussir le déconfinement" passe par "une meilleure gestion du confinement". "Faute de matériel de protection en quantité suffisante, les contaminations se sont poursuivies dans les structures économiques qui sont restées actives. De nombreuses personnes positives sont rentrées chez elles, contaminant sans le savoir leur entourage, ce qui a conduit à maintenir un niveau élevé de virus dans la population, y compris durant le confinement", explique-t-elle.

Anne Hidalgo propose ainsi un dépistage massif de la capitale. Un élément "indispensable", selon elle pour pouvoir évaluer l'impact des mesures de confinement. Des tests sérologiques seront ainsi disponibles. La maire de Paris envisage aussi un dépistage des "publics prioritaires". "La Ville a commencé lundi 6 avril à organiser le dépistage généralisé dans les maisons de retraite, et elle compte faire de même dans les autres établissements collectifs dont elle a la charge. Un dépistage de personnes à risque, comme les sans-abri et les toxicomanes, est également en projet", détaille Le Monde.

Un "certificat d'immunité"

Anne Hidalgo souhaite aussi mettre en quarantaine les personnes infectées. "Il s’agit d’appliquer le principe de séparation physique entre les personnes saines, les personnes potentiellement contaminées, en attente de dépistage, et les personnes positives au virus", explique la maire de Paris dans sa lettre. Cela passerait donc par "la mobilisation de sites dédiés et d’hôtels". Les Parisiens atteints du Covid-19 et qui n'ont pas besoin d'être hospitalisés y seraient logés.

À lire aussi
Des contrôles routiers à la frontière (Illustration). Europe
Déconfinement : la Belgique rouvrira le 15 juin ses frontières avec ses voisins européens

Autre proposition : la capitale veut expérimenter "au plus vite" un "certificat d'immunité". Il pourra permettre "à toute personne immunisée de s'abstraire de certaines obligations de confinement ou de mesure barrière" et sera délivré par un médecin. 

Quant aux gestes barrières justement, Anne Hidalgo assure vouloir "préparer la ville à vivre durablement avec masque, gel hydroalcoolique et gestes barrières. Ils pourront être disponibles à l'entrée de certaines stations de métro. Seul point d'interrogation souligné : le port du masque. La maire PS de Paris demande à l'État de donner "des consignes nationales extrêmement claires sur l'importance du port du masque dans l'espace public". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants