2 min de lecture La Poste

Confinement : Éric Ciotti dénonce le refus de La Poste d'assumer son service public

Le député des Alpes-Maritimes a sévèrement taclé La Poste qui selon lui faillirait à sa mission essentielle de service public.

Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes et vice-président de la mission d'information parlementaire Covid-19
Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes et vice-président de la mission d'information parlementaire Covid-19 Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

"La Poste refuse d'assumer de façon scandaleuse sa mission essentielle de service public". C'est ainsi que le député Les Républicains des Alpes-Maritimes et le premier vice-président de la mission d'information parlementaire sur la pandémie, Éric Ciotti a fait savoir sa colère. 

“Malgré certaines réouvertures de bureaux, une telle attitude pénalise encore aujourd’hui des millions de Français, tout particulièrement ceux qui ne peuvent plus retirer leur petite
pension ou leur allocation à la banque postale à cause de distributeurs vides non réapprovisionnés", note le député dans un communiqué en prenant l'exemple de villages de sa circonscriptions dans la difficulté.

Eric Ciotti a fait savoir qu'il avait saisi le directeur régional de la Poste, Éric Maréchal,
"afin de lui demander de prendre les mesures nécessaires permettant la réouverture de ces
bureaux et le réapprovisionnement du distributeur".

Un long réveil en cours

La Poste s'était engagée à augmenter sa cadence de livraison de journaux à cinq fois par semaine. Pour améliorer le service postal, son président Philippe Wahl a annoncé dans une interview au Parisien ce 21 avril, que le groupe allait passer de 3 à 4 tournées de distribution par semaine. Le courrier et les colis sont donc désormais distribués mardi, mercredi, jeudi et vendredi. Au début de ce mois de mai, jours fériés obligent, les tournées s'effectueront lundi, mardi, mercredi et jeudi.

À lire aussi
La Poste (Illustration). emploi
La Poste va recruter 2.000 jeunes pour des emplois d'été

La Poste continue son long réveil. Le groupe a lancé sa troisième phase de redéploiement. 3.915 bureaux de poste sont ouverts, contre 1.600 il y a trois semaines et 7.700 habituellement. 2.985 agences postales communales sont ouvertes, contre seulement 800 au début du confinement et 2.113 points postaux sont actifs chez les commerçants. Au total, 9.013 points de contact étaient ouverts. L'objectif du groupe est de rouvrir 10.000 points de contacts postaux accessibles dans tout le pays, sur 17.000 au total, d'ici la fin du mois d'avril.

Le manque de forces vives (en vaste majorité pour permettre la garde d'enfants des salariés), les nécessités de sécurisation des agents de la Poste et des usagers, la priorité donnée à certaines activités comme la distribution des aides sociales à 1,5 million de personnes ont été cités comme les multiples freins qu'a connu La Poste ces dernières semaines. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La Poste Politique Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants