1 min de lecture Amazon

Confinement : "Attaquer Amazon est un mauvais combat", estime Cédric O

VU DANS LA PRESSE - Le secrétaire d'État chargé du Numérique estime qu'"attaquer Amazon parce qu'ils proposent un meilleur service, est un mauvais combat".

Cédric O, secrétaire d'État chargé du Numérique
Cédric O, secrétaire d'État chargé du Numérique Crédit : Ludovic MARIN / AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

Depuis le reconfinement et la fermeture des commerces non-essentiels en France, Amazon est sous le feu des critiques. Le géant du e-commerce, grand "gagnant" de cette fermeture, est accusé de faire une concurrence déloyale. Des pétitions circulent pour appeler les Français à boycotter Amazon et attendre la réouverture des commerces physiques pour acheter leurs cadeaux de Noël. Certains politiques se sont même positionnés publiquement sur le sujet : "Je le dis vraiment aux Parisiennes et aux Parisiens : n'achetez pas sur Amazon", a lancé la maire de Paris Anne Hidalgo

Amazon est en effet devenu l'ennemi public numéro 1, en cette période de confinement, accusé de plomber l'économie locale. Mais selon Cédric O, secrétaire d'État chargé du Numérique, "attaquer Amazon est un mauvais combat". "Je pense qu'il ne faut pas attaquer le e-commerce. Il faut aider les petits commerces à se digitaliser", a t-il déclaré sur franceinfo ce mercredi. 

Cédric O a rappelé que "la France est le seul pays européen à avoir mis en place une taxe sur les services numériques". Selon le secrétaire d'État, "il faut faire en sorte que les e-commerçants français soient encore meilleurs qu'Amazon. Attaquer Amazon parce qu'ils proposent un meilleur service, je pense que c'est un mauvais combat". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Amazon Commerce Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants