1 min de lecture Gouvernement

Christophe Castaner fragilisé, Emmanuel Macron et Édouard Philippe font bloc

Selon "Le Canard Enchaîné", le président de la République a apporté "tout son soutien" à Christophe Castaner. Tout comme Édouard Philippe qui lui conseillerait de "serrer les dents".

Emmanuel Macron et Christophe Castaner, le 13 mars 2019
Emmanuel Macron et Christophe Castaner, le 13 mars 2019 Crédit : Christophe Petit-Tesson / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Le duo exécutif serre les rangs pour soutenir le soldat Castaner. Édouard Philippe ne s'est pas seulement contenté de rappeler que le ministre de l'Intérieur a toute sa confiance. Le premier ministre a pris position à l'Assemblée lors de la séance des questions au gouvernement. "Je suis le chef du gouvernement et j'assume, au nom du gouvernement, tout ce qui a été fait dans l'État. Tout", a-t-il lancé.

Le ministre de l'Intérieur fait face à un flot de critiques, émanant de l'opposition, sur la gestion de l'attaque à la préfecture de police de Paris. Il a d'ailleurs été entendu avec Laurent Nuñez, secrétaire d'État, par la délégation parlementaire au renseignement.

Son président, Christian Cambon, a précisé que les deux membres du gouvernement avaient répondu avec "précision" à toutes les questions posées. Ces dernières ont tourné  "autour de l'habilitation et du renouvellement de l'habilitation d'une manière générale des agents et particulièrement de l'agent en question", a-t-il indiqué. 

Pas de "problème" Casta

Mais qu'en pense-t-on dans les coulisses du pouvoir ? Selon Le Canard EnchaînéEmmanuel Macron soutiendrait son ministre de l'Intérieur mais reconnaît que "Casta a parlé trop vite. Mais il a tout notre soutien. Ce n'est pas un problème à traiter, en tout cas, pas avant les municipales", aurait ajouté le président de la République.

À lire aussi
Le glyphosate est utilisé lors des épandages sur les cultures Glyphosate
Glyphosate : va-t-on vraiment vers la fin ?

Édouard Philippe aurait quant à lui fustigé la droite, rapporte le journal. "Ils demandent toutes les semaines la démission de Casta, mais personne n'a envie de la leur offrir. Il faut que Christophe encaisse et serre les dents". Serrer les dents pour le ministre et serrer les rangs pour la majorité, autant de préconisations faites par le président et son premier ministre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Christophe Castaner Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants