1 min de lecture Terrorisme

Soutien à Harpon : le maire de Gonesse "approuve" l'interdiction du rassemblement

Un activiste politique affirmait sur Facebook que l'auteur de la tuerie, Mickaël Harpon, "n'est pas un extrémiste religieux" et appelait à un rassemblement de soutien devant la mairie de Gonesse jeudi. Une manifestation interdite depuis.


RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Soutien à Harpon : le maire de Gonesse "approuve" l'interdiction du rassemblement Crédit Image : Bertrand GUAY / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Thomas Pierre
Thomas Pierre Journaliste

La polémique était montée en quelques heures après l'appel "de chacun à la vigilance" lancé mardi par Emmanuel Macron face au terrorisme dans la cour de la préfecture de police de Paris. Un activiste politique appelait à un rassemblement de soutien au terroriste Michael Harpon, là où il habitait à Gonesse (Val-d'Oise).

Coup de colère de Christophe Castaner, c'est "une infamie et une insulte à la mémoire de nos policiers", a tweeté mercredi 9 octobre le ministre de l'Intérieur. "Le rassemblement va être interdit". Jean-Pierre Blazy, le maire de Gonesse est soulagé : "Le préfet a pris la décision ce matin d'interdire cette manifestation. Il m'en a avisé. Donc, il a pris cette décision pour la raison simple suivante : risques évidemment pour l'ordre public". 

"J'approuve tout à fait cette décision.(...) Il n'y a pas besoin d'alourdir la situation avec de telles initiatives", estime-t-il encore sur RTL. "Une demande de manifestation classique a bien été déposée par Hadama Traoré, a confirmé de son côté la préfecture du Val d'Oise à l'AFP.

Droite et extrême droite, mais aussi certains à gauche, étaient vent debout contre l'organisation de cet hommage au tueur de la préfecture de Paris, réclamant son interdiction et pour certains la poursuite de ses initiateurs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Val-d'Oise Attentat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants