2 min de lecture Chômage

Les actualités de 12h30 - Chômage : la dégressivité de certains ex-salaires confirmée

Cette mesure, qui ne concerne pas les chômeurs de plus de 57 ans, sera appliquée jusqu'à un plancher d'indemnisation de 2.261 euros net.

Micro RTL générique Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les actualités de 12h30 - Chômage : la dégressivité des salaires supérieurs à 4.500 euros confirmée Crédit Image : Ludovic MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et Anaïs Bouissou

Le gouvernement présente officiellement sa réforme de l'assurance chômage. Elle vise à réduire de 150.000 à 250.000 le nombre de demandeurs d'emploi et à atteindre 3,4 milliards d'euros d'économies sur la période 2019-2021, selon les objectifs annoncés ce mardi 18 juin à Matignon par Édouard Philippe

Les différentes mesures de la réforme entreront en vigueur progressivement, avec un premier train le 1er novembre 2019. Au 1er janvier 2020 suivront le bonus-malus sur les contrats courts dans sept secteurs ainsi que la taxation de 10 euros pour chaque CDD d'usage signé.

Édouard Philippe a annoncé que les demandeurs d'emploi qui avaient un revenu de travail supérieur à 4.500 euros brut par mois verront leur indemnisation réduite de 30% à partir du septième mois, selon la réforme présentée mardi par le gouvernement. Cette mesure, qui ne concerne pas les chômeurs de plus de 57 ans, sera appliquée jusqu'à un plancher d'indemnisation de 2.261 euros net.

À lire aussi
Les locaux de Pôle emploi à Tourcoing Chômage
Assurance chômage : pourquoi 1,2 million de personnes pourraient perdre des droits

Il faudra aussi avoir travaillé six mois sur les 24 derniers mois au lieu de quatre mois sur 28 pour accéder à l'assurance chômage à partir du 1er novembre, selon la réforme de l'assurance chômage. Les conditions de "rechargement" des droits seront également durcies : il faudra avoir travaillé six mois au lieu d'un pendant sa période de chômage pour voir son indemnisation prolongée d'autant. Par ailleurs, la réforme élargit les droits au chômage pour les démissionnaires et indépendants

À écouter également dans ce journal

Chauffard de Lorient - Après une cavale de neuf jours, l'homme qui a tué un enfant de neuf ans et grièvement blessé son petit cousin de sept ans, a été interpellé et placé en garde à vue ce mardi 18 juin; Il se trouvait dans un hôtel de Caudan, à quelques kilomètres de Lorient. 

Michel Platini - L'ancien président de l'UEFA a été placé en garde à vue à Nanterre. Il est interrogé sur les conditions d'attribution de la coupe du monde 2022 au Qatar. L'ancien secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant est également interrogé en audition libre.

Rugby - La Coupe du monde débutera le 21 septembre au Japon. Jacques Brunel a dévoilé  la liste des 37 joueurs qui feront le voyage. Mathieu Bastaraud, pourtant vice-capitaine du XV de France, ne sera pas de l'aventure.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chômage Édouard Philippe Muriel Pénicaud
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797875186
Les actualités de 12h30 - Chômage : la dégressivité de certains ex-salaires confirmée
Les actualités de 12h30 - Chômage : la dégressivité de certains ex-salaires confirmée
Cette mesure, qui ne concerne pas les chômeurs de plus de 57 ans, sera appliquée jusqu'à un plancher d'indemnisation de 2.261 euros net.
https://www.rtl.fr/actu/politique/chomage-le-gouvernement-confirme-la-degressivite-pour-les-salaires-superieurs-a-4-500-euros-7797875186
2019-06-18 12:35:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/vEJCqlF6oIUXVNMNm1fiHA/330v220-2/online/image/2019/0617/7797870117_edouard-philippe-le-13-juin-2019.jpg