1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Cécile Duflot sur RTL : "La prolongation de l'état d'urgence ne sert à rien"
2 min de lecture

Cécile Duflot sur RTL : "La prolongation de l'état d'urgence ne sert à rien"

INVITÉE RTL - L'ancienne ministre, qui a voté contre la disposition à trois reprises, juge qu'elle est "attentatoire aux libertés".

Cécile Duflot, invtée de RTL le 5 juin 2017
Cécile Duflot, invtée de RTL le 5 juin 2017
Crédit : Benjamin Turquier / RTLNet
Cécile Duflot : "L'état d'urgence ne nous protège pas des actes terroristes"
00:02:47
Cécile Duflot : "Je voudrais que Macron soit un génie de la transition écologique"
00:00:48
Pour Cécile Duflot, "Trump prend en otage l'avenir de notre humanité"
00:00:49
Cécile Duflot, l'invitée de RTL du 5 juin 2017
00:12:13
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

Quarante-huit heures après l'attentat de Londres, le troisième au Royaume-Uni en trois mois, la question de la capacité des démocraties occidentales à lutter contre le terrorisme est posée. Au micro de RTL lundi 5 juin, Cécile Duflot mise sur "le travail de renseignement et de surveillance" et a une nouvelle fois clairement indiqué son scepticisme quant à la prolongation de l'état d'urgence. Le gouvernement d'Édouard Philippe a décidé de le prolonger jusqu'au mois de novembre 2017, soit deux ans après son instauration. "On voit bien que c'est un travail de proximité, de vrais professionnels plutôt que de mise en coupe réglée de l'ensemble de la société qui est nécessaire."

Cécile Duflot poursuit son argumentaire en enfonçant le clou. "Les modalités opératoires de ces attentats montrent bien que (l'état d'urgence) ne sert à rien sinon à empêcher des manifestations. C'est une mesure attentatoire aux libertés publiques mais qui ne nous protège pas des actes terroristes." 

Pour celle qui est candidate à sa réélection à Paris, l'état d'urgence est le "contraire" de ce qu'il faut faire face en réponse aux terroristes. "Le principe du terrorisme, c'est d'essayer d'instiller un poison dans tous nos cerveaux (...) Mais la surveillance généralisée, c'est-à-dire l'attaque de nos valeurs démocratiques, c'est aussi un des objectifs des terroristes. Quand nous faisons reculer nos valeurs démocratiques, nous leur donnons une forme de victoire."

La task force d'Emmanuel Macron est un effet d'annonce

Cécile Duflot, candidate EELV aux législatives à Paris

Pour montrer sa détermination à lutter contre le terrorisme, Emmanuel Macron accélère son calendrier et précipite la mise en place de la "task force" promise pendant la campagne présidentielle. Un projet de loi sera présenté mercredi 7 juin en Conseil des ministres. Pour Cécile Duflot, il n'y a rien de nouveau sous le soleil. "Elle existait déjà avant (...) C'est un effet d'annonce. Lors des attentats en France, il y a eu des réunions au sein de l'Élysée. Mettre tout sous l'autorité du président de la République n'est pas une garantie d'efficacité."

À lire aussi

Retrouvez la liste des candidats dans la 6e circonscription de Paris ici.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/