1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Budget : Matignon demande 2.8 milliards d'euros d'économies supplémentaires aux ministères
1 min de lecture

Budget : Matignon demande 2.8 milliards d'euros d'économies supplémentaires aux ministères

Selon "Les Échos", les dépenses devront être réduites de 2,8 milliards d'euros de plus par rapport à ce qui avait été décidé dans la loi de programmation des finances publiques adoptée cet automne.

Manuel Valls quittant l'Élysée, le 4 avril 2014 (archives).
Manuel Valls quittant l'Élysée, le 4 avril 2014 (archives).
Crédit : FRED DUFOUR / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

La préparation du budget 2016 des ministères est sur les rails. Matignon a envoyé ce week-end aux membres du gouvernement les lettres de cadrage qui précisent les orientations politiques et budgétaires de chaque ministère. Il semble d'ores et déjà qu'ils vont devoir se serrer la ceinture. Selon Les Échos, un effort d'économie complémentaire de l'ordre de 2.8 milliards d'euros a été décidé par rapport à la loi de programmation des finances publiques adoptée à l'automne dernier.

Les ministères prioritaires épargnés

En clair, Manuel Valls demande aux ministères de réduire de 1% leurs dépenses de masse salariale hors pensions et d'abaisser de 3% les autres chefs de dépenses. Un effort qu'ils devront prolonger jusqu'en 2017, précisent les lettres. Tous les ministères ne sont pas logés à la même enseigne. L'Éducation, la Culture, l'Intérieur et la Justice, jugés prioritaires, ne sont pas concernés par cette nouvelle cure d'austérité. La baisse sera limitée à 1% pour les ministères des Affaires sociales et de l'Emploi, indiquent encore Les Échos.

Le coup d'envoi des négociations Bercy-ministères

Ces lettres de cadrage sonnent le début des discussions entre Bercy et les ministères concernés. Les négociations se dérouleront entre le mois de mai et le mois de juin, avant que les plafonds de crédits soient fixés au début de l'été. Les Échos précisent qu'une lettre de cadrage est toujours en suspens : celle à l'attention du ministère de la Défense. Elle sera transmise à l'issue des arbitrages décidés mercredi lors du conseil de Défense à l'Élysée.

la rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/