1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Bruno Le Maire dénonce une polémique "futile" autour des cols roulés
1 min de lecture

Bruno Le Maire dénonce une polémique "futile" autour des cols roulés

Dans un message publié sur Facebook, le ministre de l'Économie fustige que sa parole soit "déformée, transformée, tordue pour le seul plaisir du buzz et du bruit".

Le ministre Bruno Le Maire en col roulé.
Le ministre Bruno Le Maire en col roulé.
Crédit : Facebook Bruno Le Miare
micros
La rédaction numérique de RTL

Une astuce fashion (et politique) qui fait couler beaucoup d'encre. Celle du ministre de l'Économie et des Finances, Bruno le Maire, qui a revendiqué le port des cols roulés pour éviter d'augmenter le chauffage. Des propos tournés en dérision par ses adversaires politiques. 

Dans un message Facebook publié samedi 8 octobre, Bruno Le Maire est revenu sur la polémique qu'il juge "futile", "car me taire serait me rendre complice du ricanement généralisé". "Au risque de vous surprendre après une semaine où le contraire a été dit, je n’ai jamais recommandé à personne de porter de col roulé", écrit-il. Le ministre insiste pour rappeler qu'il parle quotidiennement d'autres grands sujets, que sont l'inflation et la transition énergétique. "Mais vous ne m’entendrez pas, car ma parole sera recouverte par le bruit."

Bruno Le Maire regrette que sa parole soit "déformée, transformée, tordue pour le seul plaisir du buzz et du bruit" et déplore que ce bruit "étouffe le débat nécessaire". Mais cela ne le fera pas taire. Il écrit : "En pull, en cravate, en maillot de bain ou en costume, peu importe : je ne lâcherai rien sur mes idées."

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire