1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Brigitte Macron : uniforme, retraites, hôpitaux... "Il faut qu'elle retrouve son rôle de Première dame"
2 min de lecture

Brigitte Macron : uniforme, retraites, hôpitaux... "Il faut qu'elle retrouve son rôle de Première dame"

Déplacements, interviews dans la presse, petites phrases… les prises de position de l’épouse du chef de l’État divisent dans la majorité.

Emmanuel Macron et son épouse Brigitte le 24 avril 2022
Emmanuel Macron et son épouse Brigitte le 24 avril 2022
Crédit : AFP
Brigitte Macron : uniforme, retraites, hôpitaux... "Il faut qu'elle retrouve son rôle de Première dame"
00:01:47
Thomas Despré
Je m'abonne à la newsletter « Politique »

C’est devenu un rituel chaque début d’année. À l’occasion du lancement de l’opération Pièces Jaunes, la Première dame, Brigitte Macron multiplie les rendez-vous médiatiques pour évoquer son combat pour financer les hôpitaux. Interview au journal de 20 heures de TF1, Face aux Lecteurs du Parisien-Aujourd’hui en France… Autant de rendez-vous où l’épouse du chef de l’État est également questionnée sur l’actualité du moment telle que la réforme des retraites, ou encore le port de l’uniforme à l’école.

"Sans cette réforme, le système ne tient pas à long terme", a par exemple vanté Brigitte Macron interrogée par un lecteur du Parisien. Habituellement peu diserte sur ses opinions personnelles, elle a également livré sa conviction sur le port d’une tenue commune à l’école : "Je suis pour le port de l’uniforme", confesse-t-elle dans le quotidien. En coulisses, la question a fait l’objet d’âpres débats au sein même du gouvernement : certains ministres, comme Pap Ndiaye y sont farouchement opposés

Ça permet d’envoyer des messages aux Français

Un conseiller de l'exécutif

"Je n’imagine pas une seconde qu’elle se soit exprimée sur ce sujet sans caler sa position avec son époux", commente un conseiller de l’exécutif. "Ça permet d’envoyer des messages aux Français, à la majorité présidentielle, sans que le Président ait besoin de s’exposer", décrypte un autre. 

Il y a quelques jours, Brigitte Macron avait défendu l’action de son époux, devant quelques journalistes en déplacement à Valenton (Val-de-Marne) : "Partout où je voyage, je vois qu’on a de la chance", déclarait-elle.

À lire aussi

Des prises de positions qui dérangent ? "Cela peut agacer, oui car, en réalité, ce n’est pas son rôle", reconnait un communiquant du gouvernement. "Tout est histoire de dosage", poursuit-il.

Un levier d'influence

"Comme Macron veut toujours être présent sur la scène intérieure, tout en affichant l’image d’un président en surplomb, utiliser Brigitte, c'est un levier d’influence comme un autre", décrypte un conseiller. "Elle se place toujours avec beaucoup d’humilité", analyse pour sa part un député de la majorité. "Elle n’a jamais cherché à gêner le Président, ajoute un ami du couple. Elle est appréciée justement parce qu’elle est discrète".

Une discrétion parfois entrecoupée de quelques sorties sur des sujets d’actualité, donc : "Une fois que la promo pour les Pièces Jaunes sera terminée, il faudra qu’elle retrouve tranquillement son rôle de Première Dame", lâche, cinglant, un conseiller.

La rédaction vous recommande