1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Belloubet répond sur RTL aux accusations de Mélenchon : ses "propos sont indignes"
1 min de lecture

Belloubet répond sur RTL aux accusations de Mélenchon : ses "propos sont indignes"

INVITÉE RTL - La garde des Sceaux répond aux accusations du leader de la France insoumise, qui dénonce la violation du secret de l'instruction dans son procès. Le député affirme aussi que la ministre a effectué une déclaration de patrimoine incomplète.

Nicole Belloubet, ministre de la Justice, dans le Grand Jury RTL le 15 septembre 2019
Nicole Belloubet, ministre de la Justice, dans le Grand Jury RTL le 15 septembre 2019
Crédit : Frédéric Bukajlo / Sipa Press pour RTL
Belloubet répons à Mélenchon sur RTL : ses "propos sont indignes"
02:32
Quand Nicole Belloubet évoque sur RTL "le second quinquennat" d'Emmanuel Macron
01:28
Le Grand Jury de Nicole Belloubet
52:06
Le Grand Jury de Nicole Belloubet
02:32
Quand Nicole Belloubet évoque sur RTL "le second quinquennat" d'Emmanuel Macron
01:28
Le Grand Jury de Nicole Belloubet
52:06
Cassandre Jeannin

Nicole Belloubet répond à Jean-Luc Mélenchon. À quelques jours de son procès en correctionnelle, le député des Bouches-du-Rhône a pris pour cible la garde des Sceaux ce dimanche 15 septembre dans un entretien au Journal du dimanche.

Le leader de la France insoumise la qualifie d'"incapable" et dénonce l'absence d'ouverture d'une enquête sur la violation du secret de l'instruction dans l'affaire des perquisitions il y a un an. Selon lui, la ministre de la Justice aurait même peur de ses subordonnés. Plus grave, le député l'accuse d'avoir effectué une déclaration de patrimoine incomplète.

"Les propos de Jean-Luc Mélenchon sont absurdes et mêmes indignes", répond Nicole Belloubet, "en ce qu'ils attaquent les magistrats et mettent en cause leur probité et leur indépendance". "Il est dans l'invective, dans le fantasme, dans le complot. (...) C'est une erreur grave", a-t-elle ajouté.

"Dans la dernière déclaration, j'ai oublié de mentionner des biens, j'ai effectué une rectification et la Haute autorité de la vie publique a considéré que les choses s'en arrêtaient là", s'est-elle justifiée. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/