2 min de lecture Polémique

"Le terrorisme, ce n'est pas que pour les grosses villes", avertit Alba Ventura

ÉDITO - C'est un triste constat : le terrorisme frappe absolument partout, même dans les coins les plus tranquilles. "Carcassonne, Paris : même combat !", lance la journaliste Alba Ventura.

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
"Le terrorisme, ce n'est pas que pour les grosses villes", avertit Alba Ventura Crédit Image : AFP / ERIC CABANIS | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

Le Président Macron rendra un hommage national dans les prochains jours au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, mort en héros vendredi 23 mars. Le gendarme de 45 ans avait échangé sa place avec une cliente du Super U de Trèbes, dans l'Aube, pour pouvoir négocier avec le jihadiste.

Dans cette affaire, s'il y a un point qui ne se discute pas, c'est le courage de cet homme (n'en déplaise à quelques abrutis). Alors on a tout dit de son expérience, de sa nature, de sa personnalité, de son sens du sacrifice, qui fait qu'il n'a pas hésité une seconde à sauver une otage et tenté de sauver les autres.

Moi ce qui m'a frappée, ce sont les mots prononcés dimanche 25 mars par l'évêque de Carcassonne citant l'Évangile, et qui résonnent encore maintenant. L'Évangile dit : "Il vaut mieux qu'un seul meure pour le peuple, et que la Nation ne périsse pas".

À lire aussi
Luc Lemonnier, le maire du Havre, en compagnie du Premier ministre Édouard Philippe, le 20 mai 2017 Normandie
Le Havre : le maire démissionne après la diffusion de photos de lui nu

Ça vous savez, on le retrouve dans les trois religions monothéistes. Chez les musulmans, c'est la sourate 5 verset 32 du Coran qui dit : "Quiconque fait don de la vie c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes".

Dans le Talmud, cela donne : "Qui sauve un homme sauve l'Humanité". Vous vous rappelez peut-être que c'était la phrase qui était écrite en exergue dans le film La Liste de Schindler de Steven Spielberg. Ce n'est pas inutile de le rappeler.

Autres cités, mêmes foyers d'islamisme

Mais cela vient nous rappeler aussi que la guerre contre le terrorisme n'est pas finie. Ce n'est pas parce qu'on gagne des batailles contre Daesh en Syrie et en Irak, qu'on vient à bout chez nous en France de ces délinquants-jihadistes. D'autant que cette guerre qui se joue là-bas les conforte dans l'esprit de martyrs et les pousse à passer à l'acte, en groupe, à deux ou même seul. 

On voit bien que Daesh revendique des actions dont il n'a absolument pas connaissance. Il faut malheureusement garder en tête ce que disait Manuel Valls : "Il va falloir s'habituer à vivre avec cette menace".

Cette région de Carcassonne, je la connais bien. Ce sont des coins paisibles, des petites villes calmes. La campagne autour de Carcassonne est d'une beauté. Mais c'est comme partout. Il existe des poches de pauvreté, des cités. Alors à Carcassonne, c'est à plus petite échelle si l'on compare aux cités de Paris, de Lyon ou de Marseille. Mais elles produisent le même type de délinquance, et les mêmes foyers d'islamisme.

Par ailleurs, laissez-moi vous rappeler que Lunel (petite ville à côté de Montpellier), où les immeubles des cités ne dépassent pas quatre étages, est la ville de France qui a envoyé le plus de jihadistes en Syrie ou en Irak. Autant que Trappes, dans les Yvelines.

Jihadistes isolés

Si vous voulez, le terrorisme ce n'est pas que pour les grosses villes. Les grosses villes sont le plus souvent la cible de réseaux, de cellules plutôt organisés. À l'inverse, ailleurs dans des endroits plus reculés, à Carcassonne ou à Trèbes, comme à Saint-Étienne-du-Rouvray, on peut avoir des jihadistes isolés, désorganisés. Et plus ils vont être désorganisés, plus ils vont s'en prendre à des lieux proches de chez eux.

Ce qui fait craindre évidemment que la peur gagne du terrain, que les gens ressentent de plus en plus le danger potentiellement autour d'eux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Terrorisme Prise d'otages
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792775777
"Le terrorisme, ce n'est pas que pour les grosses villes", avertit Alba Ventura
"Le terrorisme, ce n'est pas que pour les grosses villes", avertit Alba Ventura
ÉDITO - C'est un triste constat : le terrorisme frappe absolument partout, même dans les coins les plus tranquilles. "Carcassonne, Paris : même combat !", lance la journaliste Alba Ventura.
https://www.rtl.fr/actu/politique/attaques-dans-l-aude-le-terrorisme-ce-n-est-pas-que-pour-les-grosses-villes-avertit-alba-ventura-7792775777
2018-03-26 08:04:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/6ybozsme-2G3bHNrIQ_xUA/330v220-2/online/image/2018/0326/7792776105_des-fleurs-et-un-portrait-du-lieutenant-colonel-arnaud-beltrame-devant-la-gendarmerie-de-carcassonne-le-25-mars-2018.jpg