2 min de lecture Brigitte Macron

Assassinat de Samuel Paty : Brigitte Macron "a été bouleversée", confie Valérie Trierweiler

ÉDITO - "Aujourd’hui avec vous, nous sommes tous profs" rédigeait Brigitte Macron, dans une lettre publique en hommage à Samuel Paty. Également professeure, la mort de son confrère l'a touchée.

micro generique L'oeil de... Natacha Polony & Valérie Trierweiler & Philippe Caverivière iTunes RSS
>
Assassinat de Samuel Paty : Brigitte Macron "a été bouleversée", confie Valérie Trierweiler Crédit Image : GONZALO FUENTES / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
Valérie Trierweiler édité par Nicolas Barreiro

Il existe certains moments dans la vie où l’on se sent particulièrement touché par la mort d’autrui bien qu’on ne connaisse pas la personne. On apprend la nouvelle par les médias et on la prend en plein cœur comme si l’on était personnellement concerné. Cela nous arrive à tous. C’est ce qu’a ressenti Brigitte Macron lorsqu’elle a appris l’assassinat par décapitation de Samuel Paty, un profond chagrin

Au moment des faits, elle se trouvait dans le train de retour de Valence où elle était allée pour repérer des locaux pour son futur institut de jeunes adultes sans emploi ni formation. Son chef de cabinet l'en a informée et elle s’est aussitôt trouvée en état de choc, de sidération comme si elle avait été touchée dans sa propre chair. 

Comme Samuel Paty, Brigitte Macron est aussi professeur. Les deux partageaient un amour hors du commun de leur métier, une vocation à enseigner et un bonheur sans cesse renouvelé de retrouver les élèves. Tout cela peut se résumer en un seul mot : transmettre. Et c’est justement par ce mot-là qu’elle débute sa lettre. 

Un besoin de partager sa peine

Être professeur "c'est transmettre et anticiper, préparer les cours avec une attention particulière, parce que chaque leçon est importante, c’est entrer dans une classe et s’y sentir à sa juste place, c’est repérer une lueur que l’on a pu allumer dans les yeux des élèves".

À lire aussi
Brigitte Macron, masquée, pendant l'épidémie de coronavirus Coronavirus France
Coronavirus : Brigitte Macron testée négative

Brigitte Macron a décidé de prendre la plume après avoir rencontré la famille de Samuel Paty avec le chef de l'État. La première dame a été bouleversée par la description des qualités du professeur d'histoire. Elle souffre d'ailleurs de ne pas pouvoir être présente à la cérémonie ce mercredi car elle est cas contact à la Covid-19.

Elle, qui est si discrète depuis l’élection de son mari, a ressenti le besoin d’intervenir, de ne pas se sentir impuissante. Les mots peuvent en effet aider à soulager la douleur. D'ailleurs, elle écrit presque tous les jours sur son expérience à l’Elysée. Mais ces mots-là, dédiés au professeur assassiné, ils ont décidé avec le Président, de les rendre publics.

"Nous sommes tous profs"

La première dame conclut sa lettre sur ces mots : "Aujourd'hui avec vous nous sommes tous profs". Cela témoigne de son profond engagement pour ce si beau métier, devenu tellement difficile en certains endroits. Brigitte Macron enseigne d'ailleurs toujours la littérature en Seine-Saint-Denis.

En ce mercredi 21 octobre, jour de l'hommage à Samuel Paty, il est primordial de prononcer également ces morts "Aujourd’hui avec vous, nous sommes tous profs"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brigitte Macron Attentat Hommage
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants