1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Armées : "Je quitte mes fonctions", annonce le général Lecointre, chef d'état-major
2 min de lecture

Armées : "Je quitte mes fonctions", annonce le général Lecointre, chef d'état-major

INVITÉ RTL - Le chef d'état-major des armées a annoncé ce dimanche 13 juin qu'il quittait ses fonctions, "c'est mon choix, je lui ai demandé (à Emmanuel Macron) de bien vouloir me laisser partir après quatre ans de mandat".

Le général Lecointre annonce quitter ses fonctions d'état-major
Le général Lecointre annonce quitter ses fonctions d'état-major
Crédit : Silver Gerard-RTL
Le Grand Jury du général Lecointre
52:44
Le Grand Jury du général François Lecointre
52:44
Ryad Ouslimani & Benjamin Sportouch

La France va devoir se trouver un nouveau chef d'état-major des armées. Ce dimanche 13 juin dans Le Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, le général François Lecointre a annoncé officiellement son départ à la retraite, laissant donc vacant le prestigieux poste. "Je quitte mes fonctions", a-t-il ainsi déclaré. 

Selon l'AFP, qui cite l'Élysée, François Lecointre sera remplacé par l'actuel chef d'état-major de l'armée de Terre, le général Thierry Burkhard. "Le général François Lecointre a soumis il y a plusieurs mois au président de la République sa demande de quitter le service actif après le 14 juillet 2021. Le président de la République tient à saluer en lui le grand soldat, le chef militaire et le serviteur de l'État", a précisé la même source. 


Emmanuel Macron "remercie tout particulièrement le général Lecointre pour son action inlassable à ses côtés dans la direction des opérations militaires durant quatre années et lui adresse ses vœux les plus chaleureux pour l’avenir", a complété l'Elysée.

Réaffirmer la stricte neutralité des armées

"La première raison était d'éviter qu'il y ait une politisation de la fonction du chef d'état-major des armées. Je ne souhaitais pas que que le chef d'état-major des armées parte à l'issue du mandat d'un président de la République, (…) je ne souhaitais qu'un chef d'état-major des armées, qui est un chef militaire, soit associé à un politique", justifie le général Lecointre.

À lire aussi

Une longue carrière à l'étranger et en France

Âgé de 59 ans, ce militaire sorti de la prestigieuse école Saint-Cyr a connu de nombreux déploiements sur le terrain. Ainsi, sa biographie mise en ligne par le ministère des Armées mentionne des opérations en République Centrafricaine en 1989, lors de la Guerre du Golfe en 1991, en Somalie en 1993, au Gabon puis au Rwanda en 1994, à Sarajevo en 1995. 

Cette semaine, il était de retour en Bosnie pour un hommage rendu à plusieurs casques bleus français tués lors d'une attaque. Faisant partie de ce corps de maintien de la paix, le général Lecointre a tenu à saluer la mémoire de ses deux frères d'armes du 3ème Régiment d'Infanterie de Marine (RIMa)  tués le 27 mai 1995

Ces derniers temps, les rumeurs concernant le départ du chef d'état-major ont bruissé régulièrement, sur fond de désaccords avec le président Emmanuel Macron. Le général Lecointre a aussi eu à se positionner concernant la tribune des militaires, publiée dans Valeurs Actuelles, dans laquelle ils pointaient un "délitement" de la France. Ferme, François Lecointre a indiqué que les signataires s'exposaient à une radiation de l'armée. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/