1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Smic : "Ceux juste au-dessus sont les grands absents" des annonces de Macron
1 min de lecture

Smic : "Ceux juste au-dessus sont les grands absents" des annonces de Macron

INVITÉ RTL - Le porte-Parole du Mouvement national des chômeurs et précaires regrettent que le chef de l'État n'a pas parlé des personnes qui gagnent un peu plus que le Smic et qui ne verront aucune augmentation de salaire.

Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée du lundi 10 décembre 2018.
Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée du lundi 10 décembre 2018.
Crédit : Élysée
Annonces de Macron : "Ceux juste au-dessus du Smic sont les grands absents"
00:10:01
Annonces de Macron : "Ceux juste au-dessus du Smic sont les grands absents"
00:10:02
Julien Sellier

Lundi 10 décembre, pendant 13 minutes, Emmanuel Macron a entamé son mea culpa et fait plusieurs annonces pour tenter de calmer la colère des "gilets jaunes". Parmi les annonces, on retiendra l'augmentation du Smic de 100 euros par mois. "Les gens qui verront une hausse de 100 euros sur leur bulletin de paie seront sans doute content et après tout, c'est légitime. Après au vu de ce que l'on a entendu hier, il faudra attendre les éclairages. Mais il semble que l'on parle bien de net, mais ça n'a pas l'air complètement clair", explique Pierre-Edouard Magnan, porte-parole du Mouvement national des chômeurs et précaires (MNCP).

"Mais surtout, le plus ennuyeux dans cette affaire c'est qu'on parlait de s'appuyer sur la prime d'activité pour augmenter le Smic, mais ça veut dire qu'on n'augmente pas le Smic et qu'on n'augmente pas les cotisations", souligne-t-il.

Et de préciser qu'une personne au Smic qui vit avec quelqu'un qui gagne 2.000 euros par mois, par exemple, ne bénéficiera pas de cette augmentation du Smic. "Parce que la prime d'activité, c'est un revenu familialisé. Donc pour y avoir droit, il faudra être célibataire où vivre avec un smicard". 

De "grands absents"

De plus, Pierre-Edouard Magnan regrette les "grands absents" du discours du chef de l'État : les chômeurs et ceux qui gagnent un tout petit peu plus que les Smic. "Le problème c'est que quand vous augmentez le Smic, vous n'augmentez pas le salaire de ceux qui sont juste au-dessus. Donc, imaginez que l'on augmente le Smic de 100 euros, ça veut dire que tous les salaires entre 1.200 et 1.300 euros vont être portés à 1.300. Cela signifie qu'à partir du moment où vous êtes un peu au-delà de 1.300 et bien vous n'avez pas un centime d'augmentation", déplore Pierre-Edouard Magnan.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.