1 min de lecture Les Républicains

Alain Juppé et Les Républicains : un divorce qui ne surprend personne

Le maire de Bordeaux avait plusieurs fois laissé entendre qu'il ne se sentait pas en phase avec la ligne prônée par le chef du parti, Laurent Wauquiez.

Générique 3
Dominique Tenza et Léa Stassinet

C'est officiel, Alain Juppé ne fait plus partie des Républicains, après 42 ans au RPR, la création de l'UMP devenu LR. Ce qui a mis un point final à cette histoire commune ? Le non-renouvellement de sa cotisation. Cela faisait déjà deux qu'il ne la payait plus, depuis la primaire qu'il avait perdue en 2016. Il a donc été automatiquement radié en ce début 2019. 

Mais ce divorce n'est pas vraiment une surprise. Alain Juppé avait plusieurs fois laissé entendre que la ligne prônée par Laurent Wauquiez, celle d'une "droite qui s'assume", ne lui correspondait pas. Il y a un an déjà, le maire de Bordeaux expliquait pourquoi il ne comptait pas reprendre sa carte : "Je me suis mis en position de recul et je vais observer ce qu'il se passe dans les prochains mois, en particulier en perspective des élections européennes, parce que ce sera un point de clivage fondamental". 

Une proximité avec Macron et Philippe

Un recul qui s'est donc transformé en rupture. Dans le même temps, Alain Juppé s'est clairement rapproché d'Emmanuel Macron, pour qui il avait appelé à voter, et dont il est devenu un soutien. Le premier ministre, Édouard Philippe, est aussi, comme on le sait, son protégé. Et l'édile n'est jamais avare en compliment lorsqu'il s'agit de dire du bien du couple exécutif. Dernier exemple en date, le soir du 31 décembre lors des vœux présidentiels :  "Excellente intervention du Président", avait écrit Alain Juppé. "Dans la forme comme sur le fond". 

Sur une liste mêlant REM et Modem aux Européennes ?

L'Europe, sans doute son principal point commun avec Emmanuel Macron : tous les deux en sont des grands défenseurs. Et selon son entourage, le maire de Bordeaux, se verrait bien figurer en mai prochain sur une liste élargie à droite réunissant, La République en Marche, le Modem et quelques amis compatibles. En tout cas, en rompant définitivement avec son parti, Alain Juppé se montre là plus que jamais disponible.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Républicains Alain Juppé Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants