2 min de lecture Les Républicains

Alain Juppé juge "d'une vulgarité extrême" les propos de Laurent Wauquiez à Lyon

Pour le maire de Bordeaux, les propos tenus par le président LR lors d'un cours dispensé dans une école de commerce lyonnaise "reposent sur de fausses informations".

Le maire de Bordeaux Alain Juppé à Bordeaux le 16 février 2017
Le maire de Bordeaux Alain Juppé à Bordeaux le 16 février 2017 Crédit : NICOLAS TUCAT / AFP
104761573555224952563
Clémence Bauduin
Journaliste

Il ne fallait pas s'en prendre à Bordeaux. Le maire de la capitale girondine, Alain Juppé, a réagi ce lundi 26 février aux propos polémiques tenus dix jours plus tôt par le chef des Républicains, Laurent Wauquiez. Ce dernier avait taclé, entre autres, la gestion des finances bordelaises par Alain Juppé, lors d'un cours dispensé à l'EM Lyon, enregistré à son insu par un étudiant et diffusé par l'émission de TMC Quotidien.

Pour le maire de Bordeaux, ces propos sont "d'une vulgarité extrême". Celui-ci s'est livré à une brève analyse comparative de la dette par habitant de sa ville avec d'autres villes de taille équivalente. "Bordeaux se situe dans la bonne moyenne des villes de la strate à laquelle elle appartient", a affirmé Alain Juppé. "La ville du Puy-en-Vellay, dirigée jusqu'en 2016 par Laurent Wauquiez, affiche un endettement par habitant supérieur de 20% à la moyenne des communes de sa catégorie", a-t-il poursuivi, concluant qu'il n'avait "pas de leçons à recevoir".


"Je pense que certains ne sont pas fondés à donner des leçons aux autres", a lancé l'ancien Premier ministre. Alain Juppé estime avoir répondu aux "incompétents" et aux "ignorants" en présentant les orientations budgétaires de Bordeaux pour 2018 lors de sa traditionnelle conférence de presse précédant le conseil municipal. 

À lire aussi
Virginie Calmels et Laurent Wauquiez à Arcachon, le 23 novembre 2017 Les Républicains
Calmels affirme avoir subi "intimidation" et "menace" de la part de Wauquiez

Une "minable politique politicienne"

Dans des déclarations tonitruantes devant des étudiants lyonnais enregistrées à son insu le 16 février, Laurent Wauquiez avait notamment accusé Alain Juppé d'avoir "totalement cramé la caisse" dans sa ville. "À Bordeaux, il a fait des miracles, Bordeaux est génial, c'est très bien géré, mais il a fait exploser les impôts, exploser la dépense publique et exploser l'endettement", avait affirmé le patron des Républicains le 16 février.

"Les appréciations que j'ai entendues circuler sur les médias relèvent d'une minable politique politicienne, et pas de la réalité", a réagi lundi Alain Juppé, qui s'exprimait pour la première fois publiquement sur le sujet. "Je ne vais pas rajouter au désordre, cela est tout à fait lamentable, cela repose sur de fausses informations", a déclaré le maire de Bordeaux, qui a récemment pris ses distance avec LR, dont il a annoncé ne plus payer la cotisation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Républicains Alain Juppé Laurent Wauquiez
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792426629
Alain Juppé juge "d'une vulgarité extrême" les propos de Laurent Wauquiez à Lyon
Alain Juppé juge "d'une vulgarité extrême" les propos de Laurent Wauquiez à Lyon
Pour le maire de Bordeaux, les propos tenus par le président LR lors d'un cours dispensé dans une école de commerce lyonnaise "reposent sur de fausses informations".
https://www.rtl.fr/actu/politique/alain-juppe-juge-d-une-vulgarite-extreme-les-propos-de-laurent-wauquiez-a-lyon-7792426629
2018-02-26 16:35:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/6vUAK5NvyVGTmAmxUhojLQ/330v220-2/online/image/2018/0226/7792426640_le-maire-de-bordeaux-alain-juppe-a-bordeaux-le-16-fevrier-2017.jpg