1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Affaire Damien Abad : de nouvelles accusations visent le ministre
2 min de lecture

Affaire Damien Abad : de nouvelles accusations visent le ministre

Une troisième femme - une ancienne collaboratrice de Damien Abad - évoque une agression sexuelle, en 2010.

Damien Abad lors de la passation au ministère des Solidarités, de l'Autonomie et du Handicap
Damien Abad lors de la passation au ministère des Solidarités, de l'Autonomie et du Handicap
Crédit : Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP
Samuel Vivant & AFP

De nouvelles accusations pèsent sur le ministre des Solidarités. Déjà accusé de viols par deux femmes, Laetitia - nom donné par Médiapart qui révèle l'affaire - évoque des faits d'agression sexuelle à son égard, qui auraient été commis par Damien Abad. 

En 2009 et 2010, la jeune femme préside la fédération des Jeunes Centristes, dans son département. À cette époque, Damien Abad en est le président national, et vient d'être élu député européen, indique Mediapart. Laetitia décrit un Damien Abad "dans la séduction", avec qui elle collabore régulièrement dans des réunions de parti. L'actuel ministre aurait par exemple frotté ses mains sur sa poitrine et son corps, en lui faisant la bise.

Mais les faits présumés les plus graves se seraient produits lors d'une soirée "au premier semestre 2010". Damien Abad aurait invité un groupe, dont faisait partie Laëtitia, à une fête chez lui, dans le Quartier latin, à Paris. 

"Son pantalon était ouvert"

Lors de cette fête, le député européen aurait "offert un verre" à la jeune femme au fond duquel la collaboratrice dit avoir vu "quelque chose", relate Mediapart. Dans le doute, Laetitia serait allée "recracher" le contenu de son verre aux toilettes. 

À lire aussi

Selon la jeune femme, Damien Abad l'attendait "derrière la porte" des toilettes. Le député l'aurait "poussé dans une pièce en face". Puis il lui aurait dit "des insanités". "Tu vas la sentir passer, elle est énorme" ; "Vas-y, suce-moi", selon les propos rapportés par Laetitia. Elle affirme qu’il aurait "poussé [sa] tête" vers son entrejambe, "son sexe n’était pas sorti, mais son pantalon était ouvert", toujours les dires de la femme à nos confrères.

"Très sportive" à l'époque, elle dit avoir été "extrêmement surprise par sa force". "Ma tête était coincée sous son bras et contre son torse, je ne pouvais pas me défaire, j’avais peur, j’étais sidérée", décrit-elle. Laetitia se serait débattue, le "frappant dans le ventre" afin de tenter de se libérer. Puis, Damien Abad aurait "complètement inversé les rôles", selon elle. 

"Calendrier soigneusement choisi"

"C’était effarant, il venait de m’agresser et il s’est mis à chouiner, comme si c’était lui la victime, poursuit la jeune femme. Tout en continuant de serrer ma tête, il répétait, en se balançant : "Mais pourquoi tu veux pas coucher avec moi ? C’est parce que je suis handicapé ?", aurait-il dit. 

Damien Abad, qui brigue un nouveau mandat de député dimanche dans l'Ain, a dénoncé auprès de l'AFP le "calendrier soigneusement choisi de ces publications" et la "partialité" de l'enquête de Mediapart, qui a selon lui une motivation "politique". "Quant aux allégations rapportées, elles me révoltent et je les réfute catégoriquement", a ajouté le ministre dans un message transmis à l'AFP.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/