1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Affaire Bayou et Quatennens : "Il est temps de siffler la fin de la récréation", réagit Dupond-Moretti
1 min de lecture

Affaire Bayou et Quatennens : "Il est temps de siffler la fin de la récréation", réagit Dupond-Moretti

Éric Dupond-Moretti a réagi aux affaires Bayou et Quatennens ce mardi, estimant qu'on est "en train de créer une justice de droit privé qui n'a strictement aucun sens".

Éric Dupond-Moretti reste ministre de la Justice
Éric Dupond-Moretti reste ministre de la Justice
Crédit : Alain JOCARD / AFP
Affaire Bayou et Quatennens : "Il est temps de siffler la fin de la récréation", réagit Dupond-Moretti
00:01:04
Anne Le Henaff - édité par William Vuillez

Le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti présentait ce mardi 27 septembre le budget de la Justice. Le ministre a réagi à la mise en retrait de deux responsables politiques de gauche ces derniers jours : Adrien Quatennens pour violences conjugales et Julien Bayou pour des soupçons de violences psychologiques contre son ex-compagne. Dans un climat délétère pour le ministre de la Justice, il s'est exprimé avant même les conclusions judiciaires.

"Je pense qu'il est temps de siffler la fin de la récréation. On ne joue pas avec nos institutions. La libération de la parole de la femme, oui, même au travers des réseaux sociaux. Pour autant, les réseaux sociaux ne peuvent pas être l'unique réceptacle sans filtre de cette parole. Et la justice doit intervenir", dit le ministre de la Justice. 

"On est en train là de créer une justice de droit privé qui n'a strictement aucun sens. C'est mortifère et délétère pour les grandes institutions qui sont les nôtres et en particulier pour la justice que je veux défendre", a ajouté Éric Dupond-Moretti.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire