1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Accord de Paris : Macron "reprend le leadership", se félicite Royal
2 min de lecture

Accord de Paris : Macron "reprend le leadership", se félicite Royal

INVITÉE RTL - Si elle est "en colère" après le retrait des États-Unis de l'accord de Paris, l'ancienne ministre de l'Écologie se réjouit de la position d'Emmanuel Macron.

Ségolène Royal au meeting d'Emmanuel Macron lundi 1er mai 2017
Ségolène Royal au meeting d'Emmanuel Macron lundi 1er mai 2017
Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Ségolène Royal : "Thomas Pesquet a pu observer la fragilité de cette petite planète"
04:15
Ségolène Royal : L'invitée de RTL soir du 02/06/2017
04:18
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin

Ce vendredi 2 juin, le spationaute Thomas Pesquet a retrouvé le sol terrien après une expédition dans l'espace de six mois au cours de laquelle il a donné à voir de nombreuses images de la planète bleue. Invitée de RTL soir ce 2 juin, l'ancienne ministre de l'Écologie Ségolène Royal y voit "un moment très poétique et scientifiquement extraordinaire puisque grâce à cette expédition, Thomas Pesquet a pu observer la planète et surtout la fragilité de cette petite planète. (...) Pour la première fois un astronaute a voulu partager avec le grand public ses découvertes scientifiques", fait-elle remarquer. 

Mais une autre nouvelle marque l'actualité de la planète Terre cette semaine. Jeudi 1er juin, le président des États-Unis Donald Trump a officialisé la sortie de son pays de l'accord de Paris sur le climat. Cette décision a indigné une large part de la sphère politique à commencer par Ségolène Royal. "Quand on voit un seul homme mettre en cause et même essayer de détruire ce travail considérable pendant la COP21, en effet, il y a de quoi être en colère", commente l'ancienne ministre. 147 pays ont ratifié l'accord, en application depuis le 4 novembre 2016.

Le climat est "le défi du siècle"

Pour Ségolène Royal, l'enjeu climatique "est vraiment le défi du siècle". "Il y a non seulement des ressorts de croissance économique, de développement d'emplois nouveaux pour les pays industrialisés - y compris pour les USA - mais surtout pour les pays les plus pauvres de la planète (...), il faut donner aux pays les plus pauvres les moyens d'accéder aux énergies renouvelables", insiste-t-elle.

Emmanuel Macron n'a pas manqué de réagir à la sortie des États-Unis et se montre à la manœuvre sur le dossier climatique, qui s'impose comme l'un des dossiers cruciaux de son mandat. "C'est bien. Il reprend le leadership, il a conscience que la France doit assumer ce leadership, commente Ségolène Royal. (...) Nous sommes le seul pays au monde à nous être déjà appliqué l'accord de Paris avec la loi de transition énergétique (…), et en même temps nous avons été exemplaires dans la façon dont nous mettons en place la fiscalité verte", se félicite l'ancienne ministre.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/