1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. 40 ans de l’abolition de la peine de mort : quels pays l’appliquent encore ?
2 min de lecture

40 ans de l’abolition de la peine de mort : quels pays l’appliquent encore ?

Emmanuel Macron et Robert Badinter ont insisté sur l'importance d'une "abolition universelle", alors que la France commémore les 40 ans de l'abolition de la peine de mort. Une cinquantaine d'États dans le monde continuent de pratiquer des exécutions et de prononcer des peines capitales.

Un manifestant contre la peine de mort à Washington aux États-Unis
Un manifestant contre la peine de mort à Washington aux États-Unis
Crédit : ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP
William Vuillez

Ce samedi 9 octobre, cela fait 40 ans jour pour jour, que la peine de mort a été abolie en France. Emmanuel Macron a commémoré l'évènement avec l'ancien ministre de la Justice Robert Badinter au Panthéon à Paris. Lors de son discours, le chef de l'État a annoncé que la France allait "relancer le combat pour l'abolition universelle" de la peine de mort en organisant une "rencontre au plus haut niveau" pour "convaincre" les dirigeants des pays l'appliquant encore de "l'urgence de l'abolir".

"106 États ont à ce jour emprunté cette voie", celle de l'abolition, précise Emmanuel Macron. Mais certains pays, continuent de l'appliquerLe président de la République a déploré que "483, un nombre certainement sous-évalué, exécutions" aient été perpétrées dans le monde en 2020. 

"483 meurtres d'État administrés par 33 régimes politiques qui ont pour la plupart en commun un goût partagé pour le despotisme, le rejet de l'universalité des droits de l'Homme", a-t-il dénoncé.

Une cinquantaine de pays l'appliquent encore

Alors quels pays pratiquent encore la peine de mort ? Dans son dernier rapport sur les condamnations à mort et exécutions en 2020, Amnesty International fait bien état d'au moins 483 exécutions comme mentionné par le président, soit le chiffre le plus faible enregistré depuis au moins 10 ans. 18 pays ont pratiqué des exécutions en 2020, soit deux pays de moins qu'en 2019, mais en tout, c'est une cinquantaine de pays qui continuent à appliquer la peine de mort. 

Dans le détail, les pays ayant appliqué la peine capitale en 2020 sont principalement la Chine, "qui a continué de condamner à mort et d’exécuter des milliers de personnes mais n’a toujours pas révélé de chiffres", selon Amnesty International, l'Iran et l'Égypte. Les États-Unis appliquent également la peine de mort dans 27 des 50 États. On retrouve aussi l'Irak, l'Arabie Saoudite, le Yémen, la Corée du Nord, le Qatar ou encore l'Inde. En Afrique également, la Somalie, ou le Botswana ont pratiqué des exécutions en 2020. 

À lire aussi

D'autres n'ont pas fait état d'exécutions, mais des condamnations à mort ont été prononcées, comme le Mali, le Nigeria, la Zambie, la République démocratique du Congo ou encore le Sierra Leone, l'Afghanistan, la Libye, le Bangladesh, l'Indonésie, le Japon, le Pakistan, ou la Thaïlande. Enfin, en Europe, seule la Biélorussie a prononcé 3 condamnations à mort en 2020, toujours selon Amnesty International. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/