1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : "Zemmour est raciste, rétrograde, autoritaire", lance Cohn-Bendit
1 min de lecture

Présidentielle 2022 : "Zemmour est raciste, rétrograde, autoritaire", lance Cohn-Bendit

INVITÉ RTL - L'ancien eurodéputé écologiste s'en est pris sans détour au possible candidat d'extrême-droite, tout en critiquant également Jean-Luc Mélenchon, qui a débattu avec lui ce jeudi 23 septembre. Les deux hommes représentent "deux formes de populisme", selon lui.

Daniel Cohn-Bendit, le 31 mars 2021.
Daniel Cohn-Bendit, le 31 mars 2021.
Crédit : ARNE DEDERT / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP
Daniel Cohn-Bendit est l'invité de Benjamin Sportouch
08:38
Benjamin Sportouch - édité par Victor Goury-Laffont

L'un est "autoritaire", l'autre aussi, en plus d'être "raciste et rétrograde". Invité de RTL ce vendredi 24 septembre, Daniel Cohn-Bendit a attaqué frontalement Jean-Luc Mélenchon a Éric Zemmour, qui débattaient la veille sur le plateau de BFMTV.

Si l'ancien eurodéputé ne renvoie pas "dos à dos" les deux hommes, il assure que "les deux ne (l)'intéressent pas, différemment". Il pointe notamment des points d'accords entre Jean-Luc Mélenchon et Éric Zemmour au sujet de l'Europe, et voit dans leurs propos "deux formes de populisme. Ce sont deux simplificateurs, qui simplifient différemment". Le candidat de la France Insoumise n'a "aucune idée moderne pour la France", et le chroniqueur tient des propos "aberrants, horribles".

"Macron, c'est possible. Yannick Jadot, c'est possible", a expliqué l'écologiste au sujet de ses préférences pour l'élection présidentielle de 2022. Si Sandrine Rousseau vient à remporter, la primaire écologiste ce dimanche 26 septembre, Daniel Cohn-Bendit l'a soutiendra-t-il ? "On verra", balaye-t-il.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/