2 min de lecture Vigilance orange

Tempête Bella : les autorités appellent à "protéger les bâtiments" et à "rester chez soi"

Alors que le Finistère et la Manche ont été placés en vigilance orange, les autorités appellent à limiter les déplacements et à protéger les bâtiments à l'approche des fortes rafales de vent.

Stephane Carpentier RTL Matin Week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Tempête Bella : les autorités appellent à "protéger les bâtiments" et à "rester chez soi" Crédit Image : Josep LAGO / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Alors que la tempête Bella a poussé les autorités à placer deux départements en vigilance orange pour vents violents, le Finistère et la Manche, la sous-préfète de Cherbourg a appelé à "prendre les précautions minimales", samedi 26 décembre sur franceinfo. De fait, des vents "très violents" allant jusqu'à 130km/h devraient frapper la région de la Manche dans la nuit de samedi à dimanche 27 décembre. 

"Il faut protéger les bâtiments en fermant les fenêtres et les volets, en particulier sur le front de mer", a déclaré Elisabeth Castelotti, qui recommande de limiter les déplacements et de rester chez soi, "même si on est sur un point surélevé et qu'on pense être à l'abri". Il est également conseillé de "protéger les objets qui pourraient chuter ou qui pourraient s'envoler". Enfin, tout trajet en mer ou balade sur le littoral est fortement déconseillé. 

"Les services de l'État et des différents réseaux seront vigilants", assure la sous-préfète alors que les autorités se disent prêtes pour intervenir en cas de chutes d'arbres, de coupures du courant ou de téléphone, "ou de toitures et de cheminées endommagées".

Une tempête "qu'il faut prendre au sérieux"

Dans le département de Dieppe (Seine-Maritime), "toutes les précautions" seront prises, a promis sur franceinfo le sous-préfet Alain Gueydan. Il a appelé la population à "respecter le couvre-feu", une restriction sanitaire qui représente "la meilleure mesure de protection des personnes". 

À lire aussi
météo
Météo : 18 départements placés en alerte orange "orages" ou "vent"

À l'approche des fortes rafales de vent, l'élu a tenu à rappeler que "c'est une tempête qu'il faut prendre au sérieux". "C'est à partir de 4 heures du matin que nous devrions avoir les vents les plus forts", a précisé M. Gueydan qui conseille de rester vigilant "avant de sortir" dimanche matin. D'après lui, "les risques d'obstacles sur les voies routières ou ferroviaires" représentent le "danger majeur" de cette épisode d'intempéries

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vigilance orange Vent Tempête
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants