1 min de lecture Canicule

Météo : le record de chaleur "pulvérisé" dans le nord de la France

Après un lundi très chaud, ce mardi 15 septembre a brisé de nombreux records en termes de chaleur dans le nord de la France. Le beau temps continuera toute la semaine.

Un termomètre par forte chaleur
Un termomètre par forte chaleur Crédit : AFP
Nicolas Barreiro et AFP

Le chaleur a battu des records pour un mois de septembre dans le quart nord-est de la France ce mardi 15 septembre, le mercure atteignant 35,1°C à Lille et 34,4° à Nancy, a indiqué Météo-France. 

"Les températures ont atteint ce mardi 15 septembre des niveaux encore inédits (pour un mois de septembre) sur les régions situées au nord de la Seine. Des records mensuels ont été battus, voire pulvérisés", a expliqué Météo-France sur son compte Twitter. 

À Lille, la température de 35,1° relevée mardi est la plus élevée enregistrée en septembre par Météo-France depuis l'ouverture de la station en 1944. Le précédent record datait de septembre 1949, avec 33,8°.  

Mardi, "on a battu des records dans pratiquement toutes les stations de la région, sauf celles de la côte", a souligné auprès de l'AFP Alain Moreau, prévisionniste à la direction nord de Météo-France, décrivant un "épisode tout à fait exceptionnel".  

À lire aussi
Une infirmière ajuste son masque de protection, dans une unité Covid-19, en France. Coronavirus France
La Covid-19 plus meurtrière, mais moins intense que la canicule de 2003

À Nancy, les 34,4° relevés ont aussi fait tomber un record datant là aussi de l'après-guerre, 33,7° en 1947. Il a également fait 35,3° à Creil (Oise), une température qui repousse le record déjà battu la veille avec 34,3°.  

Des records pour la période avaient été battus lundi dans d'autres régions françaises, d'Angers à Orly ou Orléans. À Orthez (Pyrénées-Atlantiques), le mercure avait atteint 37,9 °C

Le reste de la semaine gardera des allures estivales. Mercredi, des pics de température pourraient atteindre jusqu'à 35° selon les prévisions de Météo-France. La chaleur baissera progressivement jusqu'au week-end, où une dégradation orageuse est attendue.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Canicule Climat Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants