1. Accueil
  2. Actu
  3. Météo
  4. Météo France : "Une prévision fiable à 100%, ça n'existera jamais", dit un prévisionniste
1 min de lecture

Météo France : "Une prévision fiable à 100%, ça n'existera jamais", dit un prévisionniste

INVITÉ RTL - Vingt ans après les ouragans Lothar et Martin, Météo-France a totalement changé sa façon de faire des prévisions, qui ne sont malgré tout "pas fiable à 100%", a expliqué Emmanuel Bocrie, ingénieur-prévisionniste.

En septembre 2019, la Floride (États-Unis) était frappée par l'ouragan Dorian.
En septembre 2019, la Floride (États-Unis) était frappée par l'ouragan Dorian.
Crédit : MARK WILSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Météo-France : "Une prévision fiable à 100%, ça n'existera jamais", dit un prévisionniste
00:08:55
L'invité de RTL Soir du 26 décembre 2019
00:08:55
L'invité de RTL Soir
00:07:28
Philippe Robuchon - édité par Maeliss Innocenti

Entre le 26 et 28 décembre 1999, la France a été frappée par deux tempêtes centenaires qui ont fait 92 morts et ont privé des millions de Français d'électricité pendant plusieurs jours. Si l'ouragan Martin, qui est arrivé en deuxième, avait été prévu par Météo France, la tempête Lothar avait totalement surpris les prévisionnistes.

Emmanuel Bocrie, ingénieur-prévisionniste et directeur de l'unité médias de Météo France, a expliqué que tout avait changé au niveau des prévisions météorologiques après ces deux tempêtes. "Il y a eu un avant et un après Martin/Lothar. On a remis en cause notre façon de faire des prévisions. Nos prévisionnistes ont été re-formés dans les trois ans suivants, pour qu'on puisse prévoir les tempêtes comme Lothar".

Mais si le système de prévisions a changé, et est d'ailleurs généralement le même utilisé dans toute l'Europe, aujourd'hui encore il est impossible d'être sûre à 100% de l'impact d'un phénomène météorologique. "La prévision fiable à 100%, ça n'existera jamais malheureusement. En revanche, on constate des améliorations en continu. Pour les tempêtes de 1999, qui avaient deux comportements totalement différents, aujourd'hui, on aurait des prévisions de l'ordre de 36 heures à l'avance. La population serait prévenue. Mais ça ne veut pas dire qu'on pourrait empêcher les dégâts". 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.