1 min de lecture Météo

Coronavirus : la météo de l'été va-t-elle nous aider à freiner l'épidémie ?

ÉCLAIRAGE - L'arrivée de l'été et des beaux jours pourrait nous aider à freiner l'épidémie de Covid-19, virus potentiellement sensible aux fortes températures.

Temps ensoleillé à Paris (illustration)
Temps ensoleillé à Paris (illustration) Crédit : Christophe ARCHAMBAULT / AFP
William Vuillez
William Vuillez
Journaliste RTL

Le coronavirus va-t-il subir le même sort que la grippe, beaucoup moins tenace en été ? Les coronavirus étant des virus des voies respiratoires, le Covid-19 est considéré, au même titre que la grippe, comme "météo-sensible". Des études sont en cours pour déterminer dans quelle mesure l'arrivée de l'été pourrait nous aider à freiner l'épidémie.

Selon le météorologue Régis Crepet qui l'explique sur la Chaîne Météo, "il y a tellement de paramètres à prendre en compte que la météo à elle seule ne va pas suffire" à enrayer la pandémie. Mais selon le spécialiste, il existe plusieurs données qui nous laissent penser que le climat de l'été sera bénéfique. Pour commencer, tous les virus sont sensibles aux rayonnements solaires, les UV, qui sont de plus en plus forts à l'approche de l'été.

Pendant la saison estivale, l'air est plus humide qu'en hiver, ce qui est favorable pour limiter la propagation du virus. "Les gouttelettes (dans l'air), éventuellement contaminées s'évaporent plus rapidement quand il fait chaud, et sont donc contaminantes moins longtemps", explique encore le spécialiste. Autre facteur à prendre en compte : notre système immunitaire, qui est beaucoup plus faible en hiver. Le froid fragilise tout le système immunitaire des voies respiratoires.

L'impact de la météo sur les virus
L'impact de la météo sur les virus Crédit : La Chaîne Météo

Des conditions réunies en mai

Tous ces facteurs sont une source d'espoir. "Selon les statistiques climatiques, il faudra attendre encore quelques semaines", pour que ces conditions soient réunies en Europe, précise la Chaîne Météo. Pour la France, l'Allemagne et l'Europe centrale, il faudra attendre la mi-mai.

À lire aussi
Une inondation a lieu dans l'ouest du Japon ce samedi 4 juillet 2020. Quelque 75 000 ont déjà reçu l'ordre d'évacuer. Japon
Japon : des inondations font 14 morts dans une maison de retraite

Des chercheurs avaient établi d'après une étude en Chine dès le début de l'épidémie, que la propagation était plus rapide par des températures froides, comprises entre 3°C et 17°C, que par des températures plus chaudes. "Cela n'a pas empêché la contamination dans l'hémisphère sud (Australie, Afrique), mais dans une moindre rapidité", écrit encore l'organisme qui précise bien que sans le respect des mesures de confinement et de distanciation sociale, le retour de l'été "ne sera pas suffisant pour contrer la pandémie du Covid-19".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Météo Santé Été
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants