1 min de lecture Religions

Épiphanie 2021 : la galette des rois, plutôt frangipane ou briochée ?

Avec plus de 30 millions de galettes des rois consommées chaque année, le mois de janvier est crucial pour les quelque 33.000 boulangers français.

Une galette des rois (illustration)
Une galette des rois (illustration) Crédit : AFP / Archives, Kenzo Tribouillard
Marie Gingault
Marie Gingault

Les fêtes de fin d'année à peine terminées et leurs copieux repas tout juste digérés, que c'est autour de la galette des rois de satisfaire les plus gourmands. Traditionnellement, l'Épiphanie tombe le 6 janvier, soit douze jours après la naissance du Christ. 

Toutefois, dans les pays où le 6e jour du premier mois de l'année n'est pas chômé, l'Épiphanie se célèbre le dimanche le plus proche, soit le 3 janvier en 2021. Mais pas de panique pour ceux qui n'ont pas encore dégusté leur galette, on peut "tirer les rois" tout le long du mois de janvier. 

Outre la date, c'est le met qui est important. Si certains sont des inconditionnels de la frangipane, d'autres préfèrent une galette briochée. Au total, ce sont plus de 30 millions de galettes des rois qui sont consommées chaque année par les Français. Le mois de janvier s'avère donc être crucial pour les quelque 33.000 boulangeries de l'hexagone.

La brioche, plus ancienne que la frangipane

Si pour les amoureux de la frangipane la brioche est un sacrilège, c'est bien celle-ci qui est apparue la première. L'histoire de la galette des rois, qui remonte à l'antiquité, prouve que la brioche a bien plus d'ancienneté que la crème à base d'amande qui compose la frangipane.

À lire aussi
épiphanie
Épiphanie 2021 : quelle est l'origine de la frangipane ?

En effet, au Moyen Âge, les Français dégustaient une boule de pain, dans laquelle ils inséraient un haricot : la fève. Avec le temps, cette recette s'est améliorée devenant de la brioche garnie de sucre et de fruits confits pour finalement devenir le "gâteau des rois", particulièrement populaire dans le sud de la France.

Il faudra en revanche attendre le XVIIIe siècle pour voir arriver la recette de la galette à la frangipane, dite "la Parisienne". Cette dernière serait en effet née à Paris, sous la demande de la reine de France Anne d'Autriche et de son fils Louis XIV. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Religions Cuisine Gastronomie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants