1 min de lecture Faits divers

Yvelines : une femme de 104 ans débranchée, sa petite-fille arrêtée

Une femme de 104 ans a été débranchée à l'Ehpad des Saules à Guyancourt, dans les Yvelines (78). La petite-fille de la centenaire est visée par une enquête pour homicide volontaire.

Ephad des Saules à Guyancourt (Yvelines)
Ephad des Saules à Guyancourt (Yvelines) Crédit : Google maps
Marie Gingault

C'est une macabre découverte qu'a fait le personnel de la maison de retraite des Saules samedi, à Guyancourt. Une résidente de 104 ans a été retrouvée morte dans sa chambre de cet Ephad des Yvelines.

La centenaire a été retrouvée à côté de son appareil respiratoire débranché. Le personnel médical a immédiatement prévenu la police et leur a fait part de la visite de la petite-fille de dame décédée le jour-même. La femme âgée d'une cinquantaine d'année et résidant à Saint-Quentin-en-Yvelines a été interpellée et placée en garde à vue, rapporte France Bleu.

La petite-fille de la centenaire est soupçonnée d'homicide volontaire. Lors de sa garde à vue la femme de 51 ans, a avoué avoir débranché sa grand-mère, non sans avoir accusé le personnel de l'établissement de maltraitance envers celle-ci.

La femme avait déjà été débranchée

La garde à vue de la quinquagénaire a été levée dimanche 2 février et une expertise psychiatrique, dont les enquêteurs attendent les résultats, a été réalisée. Une autopsie est également prévue concernant la défunte, et ses résultats pourront conduire ou non à l'ouverture d'une information judiciaire.

À lire aussi
Une ambulance du SAMU de Paris (photo d'ilustration). faits divers
Mort d'une femme enceinte : "Rien à voir" avec l'affaire Naomi Musenga, dit le président du Samu

L'établissement n'a pas souhaité se prononcer sur l'affaire mais selon une source proche du dossier, la direction de l'Ehpad des Saules avait déjà signalé des problèmes concernant cette résidente. "Ce n'est pas la première fois qu'elle est débranchée", rapporte la maison de retraite. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Maisons de retraite Centenaire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants