1 min de lecture Agression

Jeune tué à l'arme blanche dans les Yvelines : le suspect est son ex-compagnon

Un gardien d'immeuble de 25 ans a été tué en pleine rue au couteau dans la nuit du 27 au 28 juin à Jouars-Pontchartrain, dans les Yvelines. Le suspect interpellé dans la Meuse est un policier de 24 ans, ex-conjoint de la victime.

La communne de Jouars-Pontchartrain dans les Yvelines
La communne de Jouars-Pontchartrain dans les Yvelines Crédit : RTL
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et Joanna Wadel

Un meurtre glaçant a coûté la vie à un jeune homme vendredi 28 juin, dans les Yvelines. Âgé de 25 ans, il a été tué sauvagement à l'arme blanche, lors d'une altercation en pleine rue dans la nuit de jeudi 27 à vendredi 28 juin au sein de la petite commune cossue de Jouars-Pontchartrain, située dans le département de l'ouest parisien.

Son agresseur avait pris la fuite immédiatement selon l'AFP, et était toujours activement recherché vendredi en fin de matinée. Ce dernier a finalement été interpellé près de Bar-le-Duc (Meuse) vers midi le 28 juin par la Section de recherches de Versailles, chargée de l'enquête, avec l'appui du GIGN et d'unités de gendarmerie locales, selon une source proche du dossier. 

Selon le parquet de Versailles, le suspect, un policier de 24 ans comme le révélait vendredi Le Parisien, entretenait une relation amoureuse avec la victime. Les deux hommes se connaissaient depuis l'adolescence, et le meurtre se serait déroulé dans un "contexte de rupture", précise encore le parquet. 

L'alerte a été donnée par des voisins de la rue où se sont déroulés les faits peu avant deux heures du matin vendredi 28 juin, ont précisé les pompiers. La victime, gardien d'immeuble, a reçu plusieurs coups de couteau et est décédé rapidement après sa prise en charge par les secours et le Samu. 

À lire aussi
Roxana Maracineanu à Paris le 12 décembre 2019 sport
Maracineanu insultée : "Des animaux derrière des grilles", réagit la ministre sur RTL

L'interpellé a été placé en garde à vue vendredi, et mis en examen dimanche 30 juin, pour "homicide volontaire sur conjoint ou ex-conjoint", après avoir reconnu être l'auteur des coups portés au jeune homme, indique le parquet versaillais. L'enquête a été confiée à la Section de recherches de Versailles et l'autopsie du corps doit avoir lieu mardi 2 juin. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agression Violence Mort
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants