1 min de lecture Armes

Yvelines : armé d'une hache et d'un marteau, il terrorise les passants

L'homme de 37 ans a été interpellé jeudi 24 août à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines, avant d'être interné pour troubles psychologiques.

Des voitures de police (illustration)
Des voitures de police (illustration) Crédit : VALERY HACHE / AFP
lucie valais
Lucie Valais
Journaliste

Ce sont les passants, inquiets, qui ont donné l'alerte. Jeudi 24 août, vers 8 heures du matin, un homme de 37 ans a été interpellé à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines. Ce dernier, une hache dans une main et un marteau dans l'autre, insultait les piétons dans le centre-ville de la commune. "Je l'ai vu rôder au début de la semaine. Avec une hache, il sectionnait des fils électriques et donnait des coups dans les portes", raconte une riveraine au Parisien. Un important dispositif est alors mis en place pour tenter de maîtriser le suspect. 

À l'arrivée de la police, l'individu s'est enfui pour se retrancher chez lui, rue Félix-Faure. L'interpellation s'est finalement faite sans encombre, les forces de l'ordre ayant pu rapidement entrer dans le logement. L'homme de 37 ans a ensuite été interné, après que l'expertise psychologique de la police ait décelé chez lui des troubles du comportement. Les forces de police auraient d'ailleurs retrouvé au logement de l'individu un fusil de chasse, des armes d'Airsoft et plusieurs armes blanches. 

Le déséquilibré était connu pour de lourds antécédents psychiatriques et avait "arrêté de prendre son traitement depuis plusieurs semaines", rapporte une source policière à 20 Minutes. Il était également fiché par la justice pour avoir été impliqué dans une affaire de meurtre, selon Le Parisien. "C'est quelqu'un de potentiellement dangereux. Il souffre d'une forme de paranoïa", a expliqué une source proche de l'affaire au quotidien français.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Armes Psychiatrie Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants