1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Yvan Colonna : un conflit d'ordre religieux à l'origine de son agression
1 min de lecture

Yvan Colonna : un conflit d'ordre religieux à l'origine de son agression

Au lendemain de son agression à la prison d'Arles, Yvan Colonna est toujours entre la vie et la mort à l'hôpital de Marseille. Son agresseur est toujours en garde à vue et s'est expliqué sur les raisons de son geste.

Yvan Colonna après son arrestation à Porto-Pollo, près de Propriano
Yvan Colonna après son arrestation à Porto-Pollo, près de Propriano
Crédit : AFP
Yvan Colonna : son agression en prison serait partie d'une dispute d'ordre religieux
00:01:13
58. Le parcours d'Yvan Colonna, celui qui fut "l'homme le plus recherché de France"
00:15:51
Anne Le Henaff - édité par Philippine Rouvière Flamand

Yvan Colonna a été agressé mercredi 3 mars à la prison d'Arles. Il est encore aujourd'hui entre la vie et la mort à l'hôpital de Marseille. Son agresseur, toujours en garde à vue, est un Camerounais de 36 ans, un islamiste radical arrêté en Afghanistan. Ce dernier est désormais visé par une enquête pour "tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste".

Selon des informations RTL, il y a eu entre les deux hommes un conflit d'ordre religieux. L'agresseur aurait reproché à Yvan Colonna une insulte envers Dieu et explique donc son geste aux enquêteurs par un blasphèmeLe parquet antiterroriste reprenant l'enquête, l'agresseur va être transféré à Paris d'ici à demain soir pour la suite de sa garde à vue qui a été prolongée.

L'homme emprisonné pour islamisme radical était auxiliaire dans cette prison, c'est-à-dire qu'il y faisait le ménage. Il s'est donc retrouvé seul dans la salle de musculation où Yvan Colonna faisait lui-même de l'exercice. L'agresseur l'a étranglé puis étouffé. On ne sait pas encore si tout s'est joué en quelques minutes ou si ce blasphème dont parle l'agresseur est plus ancien. Aucun incident précédent entre les deux hommes n'a, en tout cas, été enregistré.

Une inspection a été déclenchée par le ministère de la Justice pour savoir s'il y a eu des dysfonctionnements, des erreurs de commises. Les inspecteurs sont en chemin pour Arles. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/