1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Yvan Colonna : en quoi consiste le statut de “détenu particulièrement signalé” ?
2 min de lecture

Yvan Colonna : en quoi consiste le statut de “détenu particulièrement signalé” ?

Jean Castex lève le statut de "détenu particulièrement signalé" d'Yvan Colonna. L'indépendantiste corse devrait pouvoir continuer sa détention sur son île de naissance.

Yvan Colonna, le "berger de Cargèse"
Yvan Colonna, le "berger de Cargèse"
Crédit : FRENCH INTERIOR MINISTRY / AFP
Philippine Rouvière Flamand

Mardi 9 mars, Jean Castex a levé le statut de "détenu particulièrement signalé" (DPS) d'Yvan Colonna. Ce statut empêchait sa détention en Corse, dont il est originaire, et était contesté depuis plusieurs années par l'indépendantiste.

Condamné à la perpétuité pour l'assassinat du préfet Erignac en 1998, Yvan Colonna a subi une violente agression le 2 mars à la maison centrale d'Arles (Bouches-du-Rhône). Il est depuis entre la vie et la mort à l'hôpital d'Arles. La décision de lever ce statut de DPS "se fonde sur la particulière gravité de la situation de santé de Monsieur Colonna et s'appuie sur l'avis rendu ce jour par la commission de la maison centrale d'Arles", a précisé Matignon.

Le registre des "détenus particulièrement signalés" est un répertoire national qui regroupe des détenus à surveiller particulièrement : ceux "appartenant à la criminalité organisée locale ou interrégionale, nationale ou internationale" sont concernés, ainsi que les détenus "aux mouvances terroristes", ceux "ayant été signalés pour des évasions réussies" ou des tentatives d'évasion, ceux "dont l'évasion pourrait avoir un impact important sur l'ordre public" et enfin, les détenus "susceptibles de grandes violences, ayant commis un ou des meurtres, viols, actes de torture et barbarie en établissement pénitentiaire."

Une surveillance serrée, des contrôles renforcés

Les détenus concernés, comme Yvan Colonna, sont soumis à des mesures de surveillances renforcées tout au long de leur vie carcérale, y compris dans les douches, comme des fouille, un contrôle renforcé des correspondances (courrier et téléphone). Les personnes inscrites sur ce registre sont également soumises à des contraintes renforcées lors du transfert et des extractions.

À écouter aussi

En pratique, les détenus inscrits au registre DPS n'ont pas accès à un emploi au service général ou dans un atelier si un dispositif de sécurité particulier n'est pas mis en place. L'inscription sur ce registre entraîne également quasiment automatiquement l'affection en maison centrale et a un isolement des autres détenus.

Yvan Colonna a plusieurs fois essayé de se faire retirer de ce registre. L'indépendantiste corse avait notamment entamé une grève de la faim et de la soif le 2 févier dernier pour protester contre sa surveillance renforcée et son isolement. Des mesures que les détenus concernés ont dit aggravé par la situation sanitaire. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/