1 min de lecture Faits divers

Vidéos d'un jeune homme empalé à Paris : "Tout le monde s'en fout", dénonce sa mère sur RTL

DOCUMENT RTL - En septembre dernier, un jeune homme de 26 ans se jetait du 6e étage de son immeuble, avant de s'empaler sur un poteau. Deux vidéos du drame avaient fuité, impliquant des policiers et des pompiers.

RTL Petit Matin - Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Vidéos d'un jeune homme empalé à Paris : "Tout le monde s'en fout", dénonce sa mère sur RTL Crédit Image : Capture d'écran / Google Street View | Crédit Média : Gautier Delhon-Bugard | Durée : | Date : La page de l'émission
Gautier Delhon-Bugard et Léa Stassinet

Ces images resteront "gravées à vie dans (les) veines" d'Isabelle. Il y a trois mois, en septembre 2018, son fils de 26 ans se suicidait à Paris en se jetant du 6e étage de son immeuble, avant de s'empaler sur un poteau. Deux vidéos du drame avaient fuité quelques jours plus tard sur les réseaux sociaux : des images de la chute, et des images lors de son opération à l'hôpital. 

Deux enquêtes ont depuis été ouvertes et deux plaintes déposées notamment par la famille du jeune homme, pour atteinte à l'intimité de la vie privée. Des policiers et des pompiers sont soupçonnés d'être à l'origine des deux vidéos diffusées. 

Sur RTL, Isabelle revient pour la première fois sur ce qu'elle a ressenti. "J'ai eu l'impression de voir mourir mon fils une deuxième fois. Choisir comme métier policier et oser balancer de telles images d'un homme mourant, chapeau", fustige cette maman. 

Être pompier, ça voulait dire sauver des vies et non pas rire de la mort

Isabelle, maman du jeune homme qui s'est suicidé
Partager la citation

"Quant aux pompiers, pour moi, ça voulait dire sauver des vies et non pas rire de la mort", poursuit Isabelle, qui rappelle avoir entendu des "hurlements de rire" dans les vidéos postées sur Internet. "Que des enfants puissent voir ces images, les miens notamment, et toute ma famille, c'est d'une violence, c'est du verre pilé dans les veines tous les jours, tous les matins, tous les soirs, c'est pour ça que je ne lâche pas". 

À lire aussi
Le Premier ministre du Lesotho Thomas Thabane et sa nouvelle épouse Maesaiah, le 16 juin 2017. Afrique
Lesotho : la Première dame a-t-elle assassiné la précédente épouse de son mari ?

Aujourd'hui, Isabelle est en colère. Elle n'a eu connaissance d'aucune avancée concernant les enquêtes ouvertes. "Ça fait trois mois et tout le monde s'en fout. Je ne comprends pas qu'il n'y ait toujours rien", déplore-t-elle. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Suicide Enquête
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants