1 min de lecture Drogue

VIDÉO - Saint-Denis : des parents d'élèves se mobilisent contre la drogue

Le trafic de drogue est de plus en plus visible aux abords des écoles du quartier Delaunay-Belleville. Un calvaire au quotidien pour les parents qui ont peur pour la sécurité de leurs enfants. S'ils demandent de l'aide, ils utilisent aussi leurs propres moyens pour éloigner les dealers.

>
Des parents d'élèves se mobilisent contre la drogue à Saint-Denis Crédit Image : M6 / Solène Nicolas Louise Malnoy Yanis Boulmerka | Crédit Média : M6 / Solène Nicolas Louise Malnoy Yanis Boulmerka | Date :
Photo-Solène
Solène Nicolas édité par Sophie Merle

"Allez, allez on vous attend ! Faites une chaîne pour vos enfants !" scandent des parents d’élèves depuis plus de quatre mois, en se tenant la main, devant le groupe scolaire Hugo-Balzac-l’Hermitage, à Saint-Denis.

Une façon symbolique de protéger leurs enfants du trafic de drogue qui s’intensifie depuis deux ans dans leur quartier. La municipalité a renforcé les contrôles de police et la sécurité aux abords des écoles. Mais cela n’a pas fait fuir tous les dealers qui font affaire parfois à quelques dizaines de mètres de là, au vu et au su de tous.

Selon un ancien dealer du quartier, si les jeunes vendent de la drogue, ce n’est pas uniquement "pour consommer, acheter des baskets" mais aussi pour aider les parents à payer le loyer ; parce qu’ils sont confrontés à "la misère sociale".

"Vous savez ce qu’il leur faut à ces jeunes ? Du travail !" lance un autre habitant, qui avoue avoir lui aussi cédé, un temps, aux sirènes de l’argent facile.

"Les Don Quichotte du 93"

C’est bon là ! C’est bon là !" entend-on soudain à plusieurs reprises. Ce sont les cris incessants des guetteurs, chargés de prévenir les trafiquants de l’arrivée de la police. Des nuisances qui empoisonnent la vie des habitants du quartier Delaunay-Belleville.

Mais loin de baisser les bras, les parents d’élèves ont décidé de reprendre possession du territoire, en organisant notamment des fêtes et des barbecues. Une façon aussi, pour certaines mères, qui se surnomment elles-mêmes "les Don Quichotte du 93", de montrer leur attachement à leur cité. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Drogue Saint-Denis Ecole
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants