1 min de lecture Oise

Oise : huit trafiquants de drogue présumés relâchés faute de juge

Le délai de détention provisoire avait expiré, et la juge chargée du dossier, malade, ne pouvait être présente à l'audience.

Le symbole de la justice (illustration)
Le symbole de la justice (illustration) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

Ils sont huit. Huit trafiquants de drogue présumés ont été relâchés mardi 19 juin, faute de voir leur affaire jugée au tribunal de Pontoise (Oise) à temps. En cause : le délai légal de leur détention provisoire prenait fin le jour-même de l'audience, et la juge en charge du dossier, grièvement malade, ne pouvait y aller. Faute de personnel, le tribunal de la ville n'a pas pu affecter un ou une autre juge au dossier, et les prévenus ont été libérés

"On est tout le temps sur le fil du rasoir", a confié une magistrate du tribunal à Europe 1, qui révèle ces informations. Légalement, les huit prévenus, qui étaient soupçonnés d’importer cannabis, cocaïne, héroïne et drogues de synthèse depuis les Pays-Bas, pour les revendre en France, ne pouvaient plus rester derrière les barreaux - le délai de six mois étant dépassé.

Le même jour, quatre autres prévenus comparaissaient pour des faits similaires, sans être en détention provisoire. Au total, les douze trafiquants de drogue présumés, ont tous été placés sous contrôle judiciaire, et le procès a finalement été renvoyé en mars 2019.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Oise Justice Drogue
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793832393
Oise : huit trafiquants de drogue présumés relâchés faute de juge
Oise : huit trafiquants de drogue présumés relâchés faute de juge
Le délai de détention provisoire avait expiré, et la juge chargée du dossier, malade, ne pouvait être présente à l'audience.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/oise-huit-trafiquants-de-drogue-presumes-relaches-faute-de-juge-7793832393
2018-06-21 15:43:02
https://cdn-media.rtl.fr/cache/dUexK-S5XQR9ymu_uZFfUA/330v220-2/online/image/2018/0331/7792852820_le-symbole-de-la-justice-illustration.jpg