2 min de lecture Police

VIDÉO - La présidente des "Policiers en colère", Maggy Biskupski, s'est suicidée

La gardienne de la paix de 36 ans s’est suicidée ce lundi 12 novembre au soir avec son arme de service à son domicile de Carrières-sous-Poissy.

>
La porte-parole des policiers en colère s'est suicidée Crédit Image : BERTRAN GUAY / AFP | Crédit Média : M6 | Date :
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

Elle était devenue l'emblème du malaise des policiers. Maggy Biskupski, fondatrice en octobre 2016 de l’association "Mobilisation des policiers en colère" (MPC), a été retrouvée morte à son domicile lundi 12 novembre au soir.

Policière à la brigade anti-criminalité dans les Yvelines, cette femme de 36 ans a été découverte avec son arme de service à son domicile de Carrière-sous-Poissy, selon une source proche de l'enquête. Une lettre a été retrouvée sur place et la piste du suicide est privilégiée. 

Une de ses collègues, sans nouvelle de la gardienne de la paix, a prévenu les secours. Les pompiers, qui ont rapidement conclu que le pronostic vital était engagé, n'ont pas pu sauver la trentenaire, selon une information du Parisien. Une enquête a été ouverte afin de déterminer les causes précises de la mort. Elle a été confiée à la sûreté départementale des Yvelines.

À lire aussi
Des passagers à l'aéroport d'Orly, le 8 avril 2015 aéroports de paris
Aéroports de Paris : pourquoi ça coinçait ce mercredi matin ?

Une policière engagée

Maggy Biskupski, employée à la brigade anticriminalité des Yvelines, faisait l'objet d'une procédure menée par l'IGPN pour être sortie de son devoir de réserve. Elle avait créé en 2016 son association "Mobilisation des policiers en colère" après l’attaque au cocktail Molotov de deux voitures de police à Viry-Châtillon, dans l'Essonne.

En septembre dernier sur le plateau des Terriens du samedi sur C8, Yann Moix avait déclaré que les policiers "chiaient dans leur froc" alors qu'elle était invitée sur le plateau. Elle avait demandé à Gérard Collomb, alors ministre de l’Intérieur, de porter plainte pour "injures publiques". Le polémiste avait reconnu y être "allé un peu fort" par la suite sur RTL.

L'UNSA POLICE a tenu à rendre hommage à une "militante convaincue et engagée" et a présenter ses "sincères condoléances à sa famille, ses proches et tous ses collègues du 78".


La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police Suicide Colère
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795543958
VIDÉO - La présidente des "Policiers en colère", Maggy Biskupski, s'est suicidée
VIDÉO - La présidente des "Policiers en colère", Maggy Biskupski, s'est suicidée
La gardienne de la paix de 36 ans s’est suicidée ce lundi 12 novembre au soir avec son arme de service à son domicile de Carrières-sous-Poissy.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/video-la-presidente-des-policiers-en-colere-maggy-biskupski-s-est-suicidee-7795543958
2018-11-13 01:25:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/R895zyhRqqmQPp3q9pxzzw/330v220-2/online/image/2018/1113/7795544001_000-par2229271.jpg