1 min de lecture Haute-saône

Vesoul : un élève arrive au collège avec un obus

Un collège de Vesoul a été évacué ce mardi 21 janvier au matin après qu'un élève est arrivé en cours d'histoire avec un obus de mortier.

Des obus (illustration)
Des obus (illustration) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
IMG_5140
Sarah Rozenbaum et AFP

Inconscient du danger de ce qu'il transportait, un collégien de Vesoul a rapporté en cours d'histoire un obus ce mardi 21 janvier vers 10h, selon la préfecture.

Lors d'un cours d'histoire, l'élève de 12 ans a apporté un obus de mortier de 60 mm afin d'illustrer "un cours sur la Première Guerre mondiale (qui) avait eu lieu" la veille, a expliqué Hélène Hargitai, directrice de cabinet de la préfète de Haute-Saône, sans pouvoir préciser de quand datait la munition.

"Le professeur a immédiatement prévenu le chef d'établissement, qui a procédé à l'évacuation (du collège) et a alerté les forces de l'ordre", a ajouté la préfecture. Les 354 élèves ont été évacués et un périmètre de sécurité a été mis en place autour de l'établissement par une douzaine de policiers.

Le collégien a expliqué aux policiers "avoir découvert (l'obus) dans un champ avec son père il y a un mois", a-t-on appris auprès du commissariat de Vesoul.

À lire aussi
Gendarmerie Nationale, France (illustration) faits divers
Haute-Saône : disparue depuis 10 jours, elle est retrouvée morte dans un bois

Selon Hélène Hargitai, le détonateur de cet obus n'avait pas été percuté. Aussi a-t-il a été placé dans le bureau de la principale, en attendant l'arrivée des démineurs de Colmar qui l'ont récupéré en début d'après-midi. Les cours ont alors pu reprendre normalement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Haute-saône Faits divers Collège
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants