1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Vaucluse : un homme décapité, la piste terroriste n'est pas privilégiée
1 min de lecture

Vaucluse : un homme décapité, la piste terroriste n'est pas privilégiée

La police du Vaucluse a annoncé ce mercredi 20 octobre avoir retrouvé un homme décapité et éviscéré à son domicile. À ce stade de l'enquête, la piste terroriste n'est pas privilégiée. Ce crime rappelle celui commis à Agde la semaine dernière.

Un brassard de police. (Illustration)
Un brassard de police. (Illustration)
Crédit : THOMAS COEX / AFP
micros
La rédaction numérique de RTL

Un homme a été retrouvé décapité et éviscéré à son domicile à Bollène ce mercredi 20 octobre, dans le Vaucluse a appris l'AFP auprès des gendarmes présents sur place. 

À ce stade de l'enquête, la piste terroriste n'est "absolument pas privilégiée" par les enquêteurs. L'auteur du crime est lui activement recherché par la police, qui a publié une photo sur Facebook. L'homme est un quadragénaire avec des cheveux noirs et courts. Le suspect est "potentiellement dangereux et armé", prévient la gendarmerie du Vaucluse qui appelle tout témoin à appeler le 17 immédiatement. Les faits se sont déroulés à Bollène, une commune de 13.000 habitants, située dans la vallée du Rhône entre Orange et Montélimar. 

Ce crime atroce rappelle celui de cette septuagénaire la semaine dernière à Agde. Le 13 octobre, une femme de 77 ans avait été retrouvée décapitée dans sa maison de la station balnéaire d'Agde, dans l'Hérault. Un suspect a été mis en examen pour assassinat quelques jours plus tard, il s'agissait de l'ancien mari de la femme de ménage de la victime.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/