1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Septuagénaire décapitée à Agde : "Je ne peux pas cautionner cela", confie la sœur du suspect
1 min de lecture

Septuagénaire décapitée à Agde : "Je ne peux pas cautionner cela", confie la sœur du suspect

DOCUMENT RTL - Alors qu'un homme est en garde à vue depuis jeudi soir après le meurtre et la décapitation d'une septuagénaire à Agde, la sœur du suspect, Brigitte, témoigne de son émotion.

La devanture de la maison de la retraitée décapitée à Agde
La devanture de la maison de la retraitée décapitée à Agde
Crédit : Sylvain THOMAS / AFP
La sœur de l'homme suspecté d'avoir décapitée la retraitée de 77 ans à Agde se confie au micro RTL
01:30
Antoine Decarne - édité par Romain Giraud

48 heures après l'horrible découverte, ce mercredi 13 octobre, d'une femme de 77 ans décapitée chez elle à Agde, un homme a été interpellé. Il s'agit d'un ancien boxeur, qui s’était présenté aux municipales de 2015 sur une liste Front National. 

La sœur de cet homme de 51 ans, Brigitte Moulin, ne comprend pas les raisons de son acte : "Je n'arrive pas à y croire, confie-t-elle en larmes, je n'arrête pas de repenser à notre enfance, il a juste un an de moins que moi et s'il est vraiment coupable, je lui en veux, ça c'est sûr", poursuit-elle. 

"Je ne peux pas cautionner cela, on s'appelait régulièrement, se souvient-elle. Je suis partagé entre l'envie d'aller le voir mais s'il est vraiment coupable, qu'est ce que je dois lui dire ? C'est horrible, ce matin, quand j'ai entendu l'histoire, je me suis dit que c'était horrible, mais maintenant je pense à mon frère, qu'est ce qui lui est passé par la tête ?", a-t-elle conclut non sans émotions. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/