1 min de lecture Justice

Val d'Oise : un homme condamné pour violences conjugales après un texto

VU DANS LA PRESSE - Le prévenu a été condamné à 18 mois de prison avec sursis et deux ans de mise à l’épreuve pour avoir cassé le bras de sa conjointe, qui avait envoyé un texto à un ami.

Un policier (illustration)
Un policier (illustration) Crédit : VALERY HACHE / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

C'est une crise de jalousie qui a viré au cauchemar pour sa conjointe. Un homme a écopé ce lundi 9 mars de 18 mois de prison avec sursis et d'une mise à l'épreuve de deux ans pour avoir cassé le bras gauche de sa femme, après la découverte d'un texto qu'elle a envoyé à un de ses amis. Les faits se sont déroulés dans la soirée du samedi 14 décembre, à Ermont, une commune située dans le Val d'Oise.

L'homme, qui souffre d'alcoolisme selon les informations du Parisien, présentait une alcoolémie de 0,8 mg, soit environ 1,6 gramme par litre de sang. Il a été interdit de tout contact avec son ex-conjointe, qu'il doit désormais dédommager. 

Lors de l'audience, la victime a souligné qu'elle avait encore trois mois de rééducation et fustigé la jalousie de son ancien compagnon. Un expert a été désigné pour évaluer le préjudice une fois la guérison obtenue. Par le passé, le prévenu avait déjà été condamné à une peine de deux mois de prison ferme pour "faux".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Violence Violences conjugales
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants