1 min de lecture Sécurité routière

Alcoolémie au volant : Didier Guillaume veut 0g/L d'alcool dans le sang à la place de 0,5

INVITÉ RTL - A la question "pour ou contre zéro gramme d’alcool au volant ?", le ministre de l'Agriculture a répondu : "Pour. Lorsqu’on conduit on ne doit pas boire".

micro générique Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury de Didier Guillaume Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch édité par Cassandre Jeannin

Didier Guillaume, le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, était l'invité du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI dimanche 17 novembre. Actuellement, le taux d'alcoolémie au volant est limité à 0,5g/L d'alcool dans le sang, ce qui correspond à un verre de vin. À la question "pour ou contre zéro gramme d’alcool au volant ?", le ministre a répondu : "Pour. Lorsqu’on conduit on ne doit pas boire". 

"Je vous dis simplement que je lutte contre toutes les formes d'addiction. Je pense qu'on peut faire la fête et boire des coups et que boire du vin français c'est très bon. Mais quand on boit on ne conduit pas", a déclaré Didier Guillaume. 

Je ne me "mets à dos personne", ajoute-t-il en référence aux viticulteurs qui risquent de ne pas apprécier la position du ministre. "Je me suis suffisament exprimé sur le vin. Je suis très opposé au mois de janvier sans vin, je trouve ça aberrant. Je préfère la modération toute l'année, que la prohibition et l'interdiction un mois de l'année. Mais je pense que lorsqu'on conduit c'est mieux de ne pas avoir bu", réaffirme Didier Guillaume. 

Que dit la loi ?

Depuis le 1er juillet 2015, la limite autorisée du taux d'alcool dans le sang est de 0,5g/L soit en équivalent 0,25mg par litre d'air expiré. Pour les jeunes conducteurs, le taux légal est de 0,2g/L. Cela correspond à un verre d'alcool pour un permis normal et zéro verre pour un jeune conducteur en permis probatoire.

À lire aussi
Comme la Haute-Marne, de nombreux départements sont prêts à revenir au 90km/h sécurité routière
Limitation à 90 km/h : "Plus de liberté pour les automobilistes" dit Nicolas Lacroix

Les sanctions prévues par le Code de la route pour une alcoolémie positive (avec un taux inférieur à 0,8g/L de sang) sont une amende de 135 euros et un retrait de 6 points ainsi que potentiellement un retrait de permis. Au-delà de 0,8g/L, les sanctions sont bien plus lourdes avec une suspension immédiate du permis, une amende pouvant atteindre 4.500 euros et jusqu'à 2 ans de prison. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité routière Gouvernement Alcool
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants